Esport - Smash : MKLeo triomphe au Genesis, Glutonny dans le Top 6

Leonardo « MKLeo » Lopez Perez a remporté le Genesis pour la cinquième fois. (VisualByFelix/Genesis)

Le Genesis 9, plus grand tournoi de l'année sur Super Smash Bros : Ultimate, s'est achevé ce dimanche à San José (États-Unis). La victoire est revenue au Mexicain Leonardo « MKLeo » Lopez Perez, alors que le Français William « Glutonny » Belaïd a terminé 5e.

Peu importe son état de forme, la Californie reste le jardin de Leonardo « MKLeo » Lopez Perez. À San José ce dimanche, le Mexicain, n°1 mondial imprenable en 2022 mais en léger déclin ces dernières semaines, a remis les pendules à l'heure en remportant le Genesis 9, le plus gros rendez-vous de l'année sur Super Smash Bros : Ultimate (1 213 inscrits). C'est son cinquième titre dans le tournoi, après ceux de 2017, 2018, 2019 et 2022. Finaliste l'an passé, le Français William « Glutonny » Belaïd a terminé dans le Top 6.

En finale, MKLeo, qui remontait du loser bracket, est venu à bout de la Peach d'Anthony « MuteAce » Hoo (3-1, 3-1), grande surprise du week-end. Tête de série n°18, l'Américain, longtemps handicapé par des problèmes de santé aux mains mais désormais parfaitement remis, s'est frayé une place jusqu'en finale en faisant tomber de nombreux favoris sur son passage, à commencer par Glutonny. Mais, en finale, il n'a rien pu faire face à l'expérience du Mexicain, venu rappeler à tous qu'il est toujours, jusqu'à preuve indéniable du contraire, le meilleur joueur du monde.

Un résultat plus qu'honorable pour GlutonnyPour Glutonny, placé tête de série n°10 dans le tournoi, ce Top 6 est un résultat plus qu'honorable, notamment au vu du nombre de favoris ayant contre-performé ce week-end. Après sa première défaite contre Mute Ace (0-3), le représentant de Solary a accroché quelques scalps de prestige, dont celui de l'Américain Gavin « Tweek » Dempsey, récent vainqueur du Let's Make Big Moves, avant de chuter face au Dominicain Carlos « Sonix » Perez, l'une de ses bêtes noires.

Le Genesis a aussi été marqué par l'arrivée de la Karmine Corp sur la scène Smash. La très populaire structure française a annoncé en début de tournoi, par l'intermédiaire de son fondateur Kamel « Kameto » Kebir, le recrutement du joueur américain Pedro « Kurama » Alonso Jr, pépite de 17 ans. Pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs, il s'est contenté d'une 17e place en deçà de ses attentes, mais il aura de nombreuses occasions de faire mieux au cours de l'année. Deuxième Français le mieux classé au tournoi, Nassim « Leon » Laib a lui pris la 25e place.