Esport - Smash : le SWT Championship tardivement annulé

Leonardo « MKLeo » Lopez Perez, vainqueur de l'édition 2021 du SWT Ultimate Championship sur , ne pourra défendre son titre cette année. (Photo SWT 2021)

L'organisation du Smash World Tour (SWT) a annoncé mardi soir l'annulation des phases finales de son circuit, le « SWT Championship », équivalent des Championnats du monde de Super Smash Bros. Melee et Ultimate, qui devaient se tenir début décembre. En cause, le refus tardif de Nintendo d'accorder sa licence pour l'évènement.

C'est un brutal coup d'arrêt pour toute une scène en pleine expansion. Les meilleurs joueurs du monde de Super Smash Bros. Melee et Super Smash Bros. Ultimate étaient attendus à San Antonio (États-Unis) du 9 au 11 décembre pour tenter de conquérir une officieuse couronne mondiale à l'occasion du « Smash World Tour (SWT) Championship », les phases finales du principal circuit compétitif des deux jeux. Mais l'organisation de l'évènement a annoncé mardi soir l'annulation de la compétition, dix jours avant son coup d'envoi, pointant la responsabilité de Nintendo, éditeur de la licence Smash.

« Sans aucun avertissement, nous avons reçu, la veille de Thanksgiving (le 23 novembre), un avis de Nintendo nous indiquant que nous ne pouvions plus maintenir l'évènement », écrivent ainsi les organisateurs dans un long communiqué. La direction de SWT précise également que cet avis de la firme japonaise et plus spécifiquement de son antenne américaine leur interdisait de remettre en place leur circuit pour l'année 2023.

Un défaut de licence« Nous n'avons pas été en mesure de parvenir à un accord avec SWT pour un circuit complet en 2023, mais Nintendo n'a demandé aucune modification ou annulation des événements restants en 2022, y compris du Championship 2022, compte tenu de l'impact négatif sur les joueurs qui prévoyaient déjà de participer », a toutefois démenti l'éditeur auprès de nos confrères du blog spécialisé britannique Kotaku.

En cette année 2022, comme en 2021, le circuit du SWT a en réalité opéré sans licence officielle de Nintendo, mais avec l'accord tacite de l'éditeur ainsi que des discussions continues entre les deux entités. Problème, Nintendo, qui s'est engagé fin 2021 avec Panda Global pour organiser un circuit compétitif officiel et sous licence, aurait communiqué au SWT son refus de conserver le système en place pour les futures échéances du « Tour », entraînant, de fait, l'annulation de la dernière compétition majeure de l'année, comme des suivantes.

« Nintendo s'attend à ce qu'une licence approuvée soit obtenue afin d'exploiter toute activité commerciale relative à Nintendo, confirme ainsi l'éditeur auprès de Kotaku. Nous avons constaté que le SWT n'a pas répondu à ces attentes concernant les directives de santé et de sécurité et n'a pas respecté les directives de nos partenaires internes. Nintendo ne pourra pas accorder de licence pour le SWT Championship 2022 ou toute activité du SWT en 2023. »