Esport - Teamfight Tactics : le titre mondial reste en Chine

Le titre mondial de TFT a été attribué ce dimanche après-midi. (Riot Games)

Le Chinois Li Luo a été sacré champion du monde de Teamfight Tactics ce dimanche après-midi. Les quatre joueurs français en lice ont déçu.

Pas de nouveau titre mondial pour la France sur Teamfight Tactics. Malgré un contingent de quatre représentants dont Emre « Double61 » Demirtas, tout récent champion d'Europe, les Tricolores ont déçu ce week-end à l'occasion des championnats du monde sur l'auto-chess de Riot Games.

lire aussi

Esport - Teamfight Tactics - Double61 : « J'ai déjà fait le plus difficile la première fois »

Considérés comme des prétendants sérieux à la victoire finale, le joueur de la Karmine Corp et le duo du club Solary Éric « Voltariux » Gadchaux - Mathieu « Les Collègues » Nencioni ont même été sortis dès vendredi. Il leur fallait terminer la journée parmi les 16 meilleurs des 32 participants, ils ont respectivement échoué, aux 18e, 19e et 22e places. Trop courts d'un rien. Qualifié, Grégoire « Un33d » Bodin (Aegis) a lui connu un deuxième jour très difficile et terminé 16e de la compétition.

lire aussi

Esport - Teamfight Tactics : quatre Français à la conquête du titre mondial

Ce dimanche, le titre est revenu au Chinois Li Luo, déjà meilleur joueur de la « demi-finale » samedi. Il a devancé son compatriote Liu Li et deux joueurs sud-coréens. Preuve que sur TFT aussi l'Asie domine les débats.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles