Esport - Valorant : les Brésiliens de Loud champions du monde

Les joueurs de Loud et leur staff, quelques secondes après la conclusion de la finale des Mondiaux de Valorant. (Riot Games)

Les brésiliens de Loud ont été sacrés champions du monde de Valorant ce week-end. En finale, ils ont battu les Nord-Américains d'OpTic Gaming (3-1).

Les nouveaux champions du monde de Valorant sont Brésiliens. Après trois semaines de compétition, le club Loud a été sacré, dimanche soir à Istanbul, en battant les Nord-Américains d'OpTic Gaming (3-1). Une victoire acquise au terme d'une finale longtemps indécise, qui s'est jouée dans la troisième manche, arrachée (16-14) par un futur vainqueur qui déroulait dans la suivante (13-5).

Le succès de Loud a connu un certain retentissement sur les réseaux sociaux au Brésil où le club, fondé par des personnalités du web, est extrêmement populaire. Les deux équipes - de loin les meilleures de ce Valorant Champions - avaient été placées dans le même groupe en début de tournoi. OpTic avait alors pris le meilleur, avant de s'incliner à deux reprises en play-offs : en finale du winner bracket d'un tableau à double élimination, puis en grande finale.

lire aussi

Toute l'actualité de l'esport

Un seul joueur français, Enzo « Enzo » Mestari (Fnatic, éliminé au troisième tour de la phase finale) participait à la compétition, conclusion d'un circuit qui va radicalement changer en 2023. Riot Games, éditeur du jeu et organisateur des compétitions sur Valorant, a d'ores et déjà annoncé une refonte. Elle sera amorcée dans les jours qui viennent par l'annonce de clubs partenaires, qui composeront les différentes ligues régionales à travers le monde. En Europe, les Français de la Karmine Corp et de Vitality sont pressentis pour en faire partie.