Esport - Valorant - Esport - Valorant : accusé d'agression sexuelle, Sinatraa suspendu six mois par Riot Games

·1 min de lecture

Accusé d'agression sexuelle par son ex-petite amie, le joueur américain de Valorant Jay « sinatraa » Won a été suspendu six mois par Riot Games pour ne pas avoir « coopéré pleinement » lors de l'enquête menée par l'éditeur du jeu et organisateur des compétitions. Écarté par son club et Riot Games depuis le mois de mars, après avoir été accusé par son ex-petite amie d'agression sexuelle, Jay « sinatraa » Won, joueur professionnel américain de Valorant et ex-MVP de l'Overwatch League (en 2019), ne pourra pas retrouver la compétition avant septembre. Pour ne pas avoir « coopéré pleinement » pendant l'enquête menée par l'éditeur et organisateur de tournois, il a été suspendu six mois. « Si nous n'avons pas établi de conclusion définitive au sujet des allégations émises à son encontre, il a été déterminé qu'à au moins deux reprises, sinatraa a déformé certains faits et émis de fausses déclarations », peut-on lire dans un communiqué. En mars dernier, l'ex-petite amie du joueur avait assuré dans un message publié sur les réseaux sociaux que celui-ci l'avait manipulée et forcée à avoir des relations sexuelles non consenties. Si sinatraa a nié les faits, l'enquête est toujours en cours. Riot Games assure d'ailleurs que l'affaire est désormais entre les mains des autorités.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles