Esport - Valorant : Fnatic remporte le Lock In à l'issue d'une finale folle

Fnatic remporte le Lock In de São Paulo, le premier tournoi international de la saison. (C. Young-Wolff/Riot Games)

Fnatic a remporté ce samedi le Lock In, le premier tournoi de la saison sur Valorant, à l'issue d'une finale rocambolesque. Opposée à Loud, l'équipe européenne était au bord du précipice lors de l'ultime manche.

Fnatic s'est imposé ce samedi soir contre Loud (3-2) et s'est logiquement adjugé le Lock In de São Paulo, premier tournoi international de la saison sur Valorant. Menés 2 manches à zéro, au pied du mur, les Brésiliens ont compté sur les 10 000 spectateurs présents au gymnase d'Ipabuera pour tenir tête aux Européens. Alors qu'ils n'avaient pas encore perdu une seule carte du tournoi, les Orange et Noir se sont fait très peur et étaient à deux doigts de s'incliner.

lire aussi : Esport - Valorant : la ligue française prête à repartir

Le récit d'une finale folleAgressifs d'entrée, Nikita « Derke » Sirmitev et ses coéquipiers ont vite calmé la foule qui les avait hués à leur arrivée sur scène. Simples, efficaces, parfois ingénieux, les joueurs Fnatic ont vite pris l'avantage sur Ascent puis sur Fracture. Le scénario et le résultat ont été similaires sur les deux cartes (13-8 et 13-7 pour Fnatic). À ce moment, la structure britannique semblait bien partie pour terminer le tournoi sans avoir lâché une seule manche.

Mais Loud s'est réveillé lors de la troisième carte, sur Split, et a mis en lumière certaines faiblesses de leurs adversaires, chose que le grand public n'avait pas encore eu l'occasion de voir après trois semaines de tournoi. Chaotiques et désorganisés, Leo « Leo » Jannesson et ses coéquipiers n'étaient que l'ombre d'eux-mêmes. Derrière, les Brésiliens ont enchaîné sur Lotus puis sur Icebox, amenant l'équipe européenne dans ses derniers retranchements. La dernière manche était un véritable spectacle : démené pendant quatorze rounds, Fnatic semblait au plus mal et déjà résigné à la défaite. Grâce à un 15e round sauvé in-extremis, les Orange et Noir se sont mis à rêver. De 3-11, Leo et ses coéquipiers sont passés à 13-11, remportant neuf rounds sur neuf possibles, synonyme de victoire. Deux minutes plus tard Fnatic était sacré, dans une salle désormais vidée de tous spectateurs, partis rapidement après la défaite de leurs chouchous.

Les Français débutent timidement la saisonPour leur première participation au circuit Champions Tour de Valorant, les représentants français n'ont pas brillé et ont été éliminés bien plus tôt dans la compétition. Il y a deux semaines, La Karmine Corp n'a pas bénéficié d'un bon tirage au sort et a été éliminée contre Loud (2-0). De leur côté, les Abeilles n'ont pas fait mieux. Vitality s'est incliné contre Leviatan (2-0), une équipe sud-américaine, le 25 février dernier.

lire aussi : Esport - Valorant - KC ScreaM : « On est prêts à faire des dégâts »

Les équipes européennes peuvent avoir le sourire : avec cette victoire, Fnatic offre une place supplémentaire à l'Europe aux Masters 2023, le tournoi international de mi-saison se déroulant à Tokyo. La saison régulière débute quant à elle fin mars pour les trois régions mondiales. L'occasion pour les structures françaises de prendre de l'expérience au plus haut niveau européen. Début le 29 mars pour la Karmine contre BBL Esports et le 28 mars pour Vitality contre Team Liquid.

lire aussi : Toute l'actu de l'esport