Essai - Lamborghini Huracán Tecnica : au volant de la "pistarde" de 640 ch !

Essai - Lamborghini Huracán Tecnica : au volant de la "pistarde" de 640 ch !
![CDATA[]]

Pourtant, j’en ai vu passer, des vertes et des bien mûres. Mais là, je ne sais pas par quoi commencer. En trois lettres : wow ! En m’extirpant du baquet de l’Huracán Tecnica, le sourire remonté jusqu’aux oreilles encore enivrées par la musique du V10, je repense à cette longue discussion de la veille, à refaire le monde devant la tireuse à bière, avant que la sentence collective ne s’abatte comme un couperet : « T’façon, le plaisir automobile, c’est fini, plié, c’est mort.

Pourtant, aujourd’hui, Sant’Agata remet une pièce dans la machine et la fontaine rejaillit. Comme jamais. Allez, j’ose : l’Huracán Tecnica est certainement l’une des Lamborghini les plus réussies de tous les temps. Plus bestiale qu’une Huracán Evo, plus utilisable qu’une STO et plus homogène qu’une Aventador SVJ. Tout ça, en vente libre et sans édition limitée. Donc la première des bonnes nouvelles, c’est que le plaisir automobile n’est pas mort. Il est à son paroxysme, juste là, devant nous.

La totale

Le bruit d’outre-tombe à 8 000 tr/mn, la précision d’un scalpel, l’agilité d’un kart, l’efficacité d’une bête de course… Oui, mais pas seulement. L’Huracán Tecnica, c’est aussi et surtout un robinet de sensations dans la vie de tous les jours. Où le moindre non-événement de la circulation devient mémorable. Exemple tout bête : l’arrivée dans un rond-point d’une zone industrielle au milieu de nulle part.

Le genre...Lire la suite sur Sport Auto