Esteban Ocon (18e de la course sprint au Brésil) : « Fernando (Alonso) est sorti de nulle part »

Esteban Ocon a dégringolé jusqu'à la 18e place dans la course sprint au Brésil. (H. Bratic/Expa)

Le Français et son coéquipier chez Alpine se sont touchés dès les premiers hectomètres. Les deux pilotes ont rapidement ruiné tout espoir de scorer dans ce sprint au Brésil.

Esteban Ocon (18e de la course sprint au Brésil, Alpine) : « Je suppose que la chose la plus difficile à accepter est que nous avons beaucoup perdu dans cette course, terminant en fond de grille. Malheureusement, cela coûte cher à l'équipe, au mauvais moment. C'est malheureux ce qui s'est passé au premier tour. J'essayais d'attaquer les McLaren, j'ai donc pris ma ligne et Fernando (Alonso) est sorti de nulle part à l'extérieur. Nous nous sommes touchés et à partir de là, ma course était pratiquement terminée. Nous allons devoir travailler ensemble demain (dimanche) pour revenir et marquer des points pour l'équipe. J'espère que nous pourrons le faire... »

Fernando Alonso (15e de la course sprint, Alpine) : « C'est une course de plus et puis c'est fini, enfin. J'étais très près du mur à Djeddah avec lui (Ocon), près du mur à Budapest, aujourd'hui (samedi) dans le virage 4... Parfois, c'est très compétitif au sein d'une équipe, ça lui est d'ailleurs arrivé avec Perez, avec Verstappen donc... c'est une course de plus. Je me sens mal pour les gars aujourd'hui mais j'essaierai de faire une bonne course demain. »

lire aussi : Toute l'actu de la Formule 1