Esteban Ocon (Alpine), 5e des qualifications du GP de Hongrie : « Je ne suis jamais parti d'aussi haut »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
En piste comme sur la grille, Esteban Ocon devance Fernando Alonso. (B. Szabo/Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cinquième sur la grille de départ devant son coéquipier Fernando Alonso, Esteban Ocon savoure ce résultat inespéré au vu de ses performances depuis le début du week-end.

Esteban Ocon (5e sur la grille du Grand Prix de Hongrie, Alpine) : « Il faut qu'on regarde et qu'on essaie de comprendre pourquoi on a gagné autant de chronos pendant cette séance de qualifications. Avant, je pense qu'on n'était vraiment pas super confortables. Honnêtement, vendredi on a essayé énormément de choses.

lire aussi

George Russell décroche sa première pole au GP de Hongrie devant Carlos Sainz

C'est un très bon résultat de partir dans le top 5 demain (dimanche) ... Je ne suis jamais parti d'aussi haut, donc c'est top. Mais c'est un week-end qui nous a pris un peu d'énergie, on s'est gratté la tête pour essayer de trouver de la performance et aujourd'hui (samedi) ça a payé. »

lire aussi

Le film des qualifications

Pierre Gasly (19e, AlphaTauri) : « Je suis dégoûté parce que c'était vraiment un bon tour qui nous permettait de passer en Q2, on était en 13e position. Je n'ai pas encore vu les images mais quand on a essayé de regarder on n'avait pas les bonnes caméras donc on n'a pas pu voir exactement. Cet après-midi, je fais vraiment un bon tour.

On savait que sur les prédictions avant les qualifications on pensait être 17e et 16e, j'arrive à faire le 13e temps donc c'était vraiment bien. Depuis le début de la saison, il y a beaucoup d'histoires avec les limites de piste. Je ne sais pas pour combien ça s'est joué mais c'est sûr que si ça s'est joué pour une question de cinq centimètres, c'est dommage. »

lire aussi

GP de Hongrie : Gasly, le dépit permanent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles