VIDEO - Et soudain, Grosjean balança Hamilton en plein briefing des pilotes

Le Français a pointé du doigt une pratique non autorisée du pilote Mercedes.

(AFP)

A chaque week-end de Grand Prix, les pilotes se retrouvent le vendredi avec la direction de course pour le traditionnel briefing des pilotes. L’occasion de demander des éclaircissements sur le règlement en vigueur pour la course à venir… ou de régler ses comptes avec ses petits camarades de jeu.

C’est ainsi qu’à Suzuka, Romain Grosjean a profité de cette réunion pour demander des explications sur une petite habitude de Lewis Hamilton, comme on peut le voir sur une vidéo postée sur la chaîne officielle de la F1. Le pilote Haas a ainsi questionné Charlie Whiting, le directeur de course de la F1, si les pilotes étaient autorisés à détacher leurs ceintures de sécurité juste après avoir franchi la ligne d’arrivée alors qu’il leur reste le tour d’honneur à compléter.

Non“, a répondu catégoriquement Whiting. “Parce que Lewis le fait assez souvent“, a rétorqué le Français, ajoutant : “Je voulais juste savoir si c’était autorisé, car je pense que c’est bien pour les supporters qui sont dans les tribunes. Je tenais juste à le mentionner.

Agacé, Lewis Hamilton a bien dû avouer qu’il l’avait déjà fait, “mais pas très souvent“. Avant de demander à Grosjean pourquoi il s’en était pris à lui. “Parce que l’on peut parfois avoir une amende quand on ne remet pas le volant, lui a répondu le Français, peu importe que la voiture ait encore ses quatre roues ou non ! Donc je voulais juste savoir et avoir cette clarification.

Souhaitant rapidement détourner l’attention, le pilote Mercedes a ensuite rapidement changé de sujet en déviant la conversation sur le récent accrochage entre Vettel et Stroll après l’arrivée du Grand Prix de Malaisie. “Nous ne roulons vraiment pas vite quand nous sommes dans le tour d’honneur, a expliqué le Britannique. Mais peut-être que Sebastian devrait les garder.

Les roues ou les ceintures ? Je suis un peu perdu !“, a répliqué le pilote Ferrari avec humour, désamorçant au passage une ambiance quelque peu pesante.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages