Etudiants tués dans l’Idaho : toujours aucune piste pour ce crime mystérieux

© Ted S. Warren/AP/SIPA

Voilà plus de trois semaines qu’Ethan Chapin, 20 ans, Madison Mogen, 21 ans, Xana Kernodle, 20 ans, et Kaylee Goncalves, 21 ans ont été découverts sans vie. Les quatre corps des étudiants américains ont été retrouvés dans une maison située hors du campus de l’Université de l’Idaho, où ils étaient tous inscrits. Depuis, l’enquête piétine. La police, qui a demandé de la patience, ne parvient pas à établir de piste concrète à propos de cette mystérieuse affaire, indiquant simplement après les drame que les victimes avaient été poignardées. Deux colocataires qui se trouvaient là cette nuit du 13 novembre ont appelé les secours le lendemain matin, expliquant avoir trouvé les cadavres mais n’avoir rien entendu au moment des faits parce qu'elles dormaient. Elles ont été mises hors de causes.

La théorie d'un père

Le manque de réponse des autorités n’est naturellement pas facile à vivre pour les proches des quatre étudiants. Le père de Kaylee Goncalves a partagé son point de vue dimanche dans l’émission «Fox & Friends» sur Fox News. Steven Goncalves a déclaré que selon lui, il est possible que sa fille et sa meilleure amie aient été les deux personnes ciblées dans l’attaque. Il a ajouté que le suspect pourrait être entré par l’arrière de la maison en se glissant à travers une fenêtre ou une baie vitrée menant directement au premier étage. C’est au deuxième étage que Kaylee et Madison ont été découvertes, alors que Xana et son petit ami Ethan étaient au premier étage. «Je ne suis ...


Lire la suite sur ParisMatch