Euro 2020 : Saint-Pétersbourg ou Londres, les fans des Bleus devront choisir

·1 min de lecture
Des supporteurs de l'équipe de France lors du match contre le Portugal, qui se jouait à Budapest.
Des supporteurs de l'équipe de France lors du match contre le Portugal, qui se jouait à Budapest.

Si la France devait poursuivre sa route dans cet Euro 2020, un casse-tête va se présenter pour ses supporteurs. En cas de victoire contre la Suisse ce lundi, le quart de finale des Bleus se jouerait à Saint-Pétersbourg, en Russie, vendredi 2 juillet. Mais s'ils assistent à ce match, les fans tricolores ne pourront alors pas se rendre à Londres, où se joueront les demi-finales et la finale de la compétition, en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.

C'est ce qu'a annoncé lundi la ministre des Sports Roxana Maracineanu. Si les supporteurs des Bleus se rendent dans la ville impériale russe, ils devront se placer en quarantaine à leur retour en France, qui a ajouté la Russie sur la « liste rouge » en raison de la flambée des cas de Covid-19, a précisé Roxana Maracineanu au cours d'un point presse à Bucarest, où elle est venue « accompagner la France dans son aventure ». « Nous n'avons pas de solution [?], le déplacement pour le football ne constitue pas un motif impérieux de déplacement professionnel et donc possiblement aujourd'hui il y aurait un choix à faire entre aller à Saint-Pétersbourg ou à Wembley », a-t-elle souligné.

À LIRE AUSSILuc de Barochez ? L'Euro ou la nostalgie de l'Europe d'antan

Le match à Saint-Pétersbourg maintenu

Si les destinations en phase de groupes étaient connues à l'avance, ce n'est plus le cas pour les matchs à élimination directe de cette compétition hébergée dans onze villes d'Europe. L'UEFA a en outre d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles