Euro 2021 - Équipe de France : Savanier, l’invité surprise de Deschamps ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Auteur d’une nouvelle prestation de haut-vol contre le PSG, en demi-finale de Coupe de France, Téji Savanier continue de monter en puissance. Un profil qui pourrait séduire Didier Deschamps à l’approche de l’Euro 2021 ? Ses atouts sont nombreux.

Épatant à Nîmes, Téji Savanier continue son étonnante progression sous les couleurs de Montpellier, club qu’il a rejoint à l’été 2019. Et depuis deux ans, le milieu de terrain confirme son potentiel. Travailleur à la mentalité de guerrier, doté d’une très belle vision de jeu, le joueur de 29 ans parvient à allier expérience et touche technique, dans un registre de milieu offensif comme peu de joueurs peuvent y prétendre dans le football moderne. Un numéro 10 qui s’est une nouvelle fois illustré contre le PSG, dans une demi-finale de Coupe de France qui a bien failli tourner à l’avantage des Héraultais.

Le rêve Bleu

A quelques semaines de l’Euro 2021 et la très attendue liste de Didier Deschamps, la question mérite d’être posée : Téji Savanier peut-il faire partie du groupe France ? Jamais appelé, ses chances sont réduites dans la mesure où le sélectionneur a pour habitude de faire confiance aux mêmes hommes. Mais comme à chaque liste de chaque grande compétition, une surprise est possible. D’autant plus dans un secteur de jeu où il y a encore quelques débats. Et Téji Savanier a des arguments pour séduire Didier Deschamps. Ses qualités techniques, déjà. Capable d’organiser le jeu et de servir des attaquants dans un fauteuil, le Montpelliérain…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles