Euro 2021 : Antoine Griezmann réagit à la polémique autour du stade de Munich illuminé aux couleurs LGBT

·1 min de lecture

C’est un tabou dans le monde du sport qui tend de plus en plus à être déconstruit. Samedi 20 juin, Canal+ a diffusé un documentaire baptisé Faut qu’on parle, dans lequel plusieurs sportifs de disciplines différentes ont fait leur coming out sous l’oeil de la caméra. Un geste particulièrement symbolique alors que l’homophobie dans l’univers du sport est de plus en plus décriée. Il y a quelques jours, c’est la municipalité de la ville de Munich qui a tenu à apporter sa pierre à l’édifice en soumettant l’idée d’illuminer son stade aux couleurs arc-en-ciel de la communauté LGBT, en pleine compétition de l’Euro.

Une initiative qui vise également à protester contre la politique menée par le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, jugée discriminatoire contre les minorités sexuelles. Mais ce mardi 22 juin, l’UEFA a finalement refusé d’illuminer le stade de Munich aux couleurs LGBT : "De par ses statuts, l'UEFA est une organisation politiquement et religieusement neutre. Etant donné le contexte politique de cette demande - un message visant une décision prise par le parlement national hongrois -, l'UEFA doit refuser cette requête". Qu’à cela ne tienne, Antoine Griezmann a tenu à répliquer.

Sur son compte Twitter, l’attaquant star de l’Equipe de France, auteur d’un but contre la Hongrie samedi 20 juin, a posté une image du stade de Munich aux couleurs de la communauté LGBT. En légende, le footballeur a simplement mis un émoji signe de protestation. Ce n’est pas la première fois qu’Antoine (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Prince Harry bientôt de retour à Londres, mais où va-t-il habiter ?
Diana, l'envers de la couronne (TMC) : pourquoi il ne faut pas rater ce documentaire
Justin et Hailey Bieber à l'Élysée : pourquoi le couple a-t-il rendu visite à Emmanuel Macron ce lundi ?
Lucie Lucas (Clem) se réjouit de son score aux élections régionales et vise déjà une autre échéance électorale (PHOTO)
Le prince William fête ses 39 ans : le prince Charles ressort un cliché vintage (et adorable) de son fils aîné (PHOTO)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles