Euro-2021 : l'Autriche bat l'Ukraine et file en huitième de finale avec les Pays-Bas

·3 min de lecture

Le groupe C a rendu son verdict. L'Autriche a vaincu lundi l'Ukraine pour s'offrir la première qualification en huitième de finale de son histoire (1-0). Dans le même temps, les Pays-Bas ont facilement dominé la Macédoine du Nord pour conforter leur première place (3-0).

L'Autriche a remporté la "petite finale" du groupe C. En battant l'Ukraine lundi 21 juin 1 à 0, les hommes de Franco Foda terminent à la deuxième place du groupe et sont donc qualifiés pour les huitièmes de finale pour la première fois de leur histoire. Simultanément, les Pays-Bas ont étrillé la Macédoine du Nord 3 à 0.

L'Autriche dominatrice

Malgré les intentions affichées par le sélectionneur ukrainien, Andreï Chevtchenko, de ne pas se contenter du point du match nul, les Jaunes laissent le contrôle du match aux Autrichiens, contraints à la victoire pour se qualifier.

Les hommes de Franco Foda relèvent le défi. Ils jouent haut, pressent et montrent leur volonté de mettre le pied sur le ballon. Après un petit cafouillage aux abords de la surface de Bushchan, Sabitzer prend sa chance (8e). Puis, sur sur un corner frappé par Alaba, Dragovic s'essaye de la tête. La reprise du défenseur central manque le cadre (10e).

L'Ukraine est impuissante en ce début du match et l'Autriche en profite pour concrétiser. Sur un corner, le cinquième obtenu par l'Autriche en 20 minutes, Alaba frappe juste devant Bushchan. Baumgartner vient mettre la semelle pour expédier le ballon au fond des filets (1-0, 20e). Le buteur, auteur d'une belle entame de match, laisse cependant sa place quelques instants plus tard, conséquence d'un gros choc à la tête.

Andreï Chevtchenko demande une réaction à ses hommes. Shaparenko, entré dans la surface sur le côté gauche, enroule le ballon. Bachmann repousse, mais Yarmolenko est trop court pour suivre (29e).

L'Ukraine impuissante

Ce sera la seule occasion franche ukrainienne de la première mi-temps. Par deux fois, l'Autriche manque le break. Servi par Schöpf, Arnautovic hérite d'un ballon tout seul dans la surface de réparation. L'avant-centre manque le cadre (42e). Enfin, Sabitzer reçoit un ballon dans la profondeur mais glisse en réalisant son crochet (45e+2).

En seconde mi-temps, les Ukrainiens tentent de monter en rythme, mais le match s'enlise dans une bataille du milieu de terrain. Dans ces conditions, les occasions viennent des coups de pied arrêtés. Sur un bon coup franc de Tsygankov, Lainer veut dégager mais manque de tromper son gardien. Bachmann détourne (62e).

Malgré l'urgence de la situation, les Ukrainiens sont peu inspirés. Sur une des rares occasions, Yaremchuk manque le cadre après avoir pris Hinteregger de vitesse (86e). L'Ukraine s'incline sans avoir réellement lutté.

L'Autriche arrache logiquement son deuxième succès de la compétition et se qualifie directement pour les huitièmes de finale, où elle affrontera samedi l'Italie, première du groupe A. L'Ukraine a probablement laissé filer sa chance de se qualifier, même si un repêchage en tant que meilleur troisième est toujours mathématiquement possible.

Les Pays-Bas l'emportent facilement

Dans l'autre match, les Pays-Bas, déjà qualifiés pour les huitièmes de finale, ont dominé 3 à 0 une équipe de Macédoine du Nord qui a vendu chèrement sa peau, pour son dernier match du groupe C de l'Euro, marqué par les adieux internationaux du capitaine Goran Pandev.

Dans un match à enjeu nul, la première place était déjà garantie pour les Oranje, c'est Depay qui a ouvert la voie vers la victoire sur un contre éclair, après un caviar de Malen et une validation par la VAR (24e). Quelques instants plus tôt, Trajkovski venait de trouver la base du poteau sur une frappe tendue, au terme d'une action à une touche de balle (22e).

De retour des vestiaires, le capitaine Wijnaldum a doublé la mise en reprenant un centre en retrait de Depay (50e), avant de s'offrir un doublé en reprenant un ballon relâché par Dimitrievski (58e) sur une lourde frappe du même Depay.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles