Euro 2022 : L'été de tous les records

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec un an de retard, le treizième championnat d’Europe féminin démarre ce mercredi et jamais les prétendantes à la couronne finale n’ont été aussi nombreuses. De quoi conforter encore un peu davantage l’idée que ce tournoi ne sera pas comme les autres. Non, l’Euro anglais sera plus grand, plus beau et plus fort que tous les autres. En tout cas, c’est ce dont les organisateurs sont convaincus. Réponse dans trois semaines.

Hormis quelques touristes venus en pèlerinage, on ne compte guère que des bénévoles et des journalistes autour d'Old Trafford. Le calme avant la tempête, car il ne faut pas se méprendre, l'antre de Manchester United, choisie pour accueillir le match d'ouverture de l'Euro 2022 entre l'Angleterre et l'Autriche, sera pleine à craquer ce mercredi soir. Et avec 70 000 spectateurs attendus, le record d'affluence pour un match du championnat d'Europe féminin (établi lors de la finale de l'édition 2013 en Suède avec 41 000 personnes présentes) sera tout simplement pulvérisé.

De quoi réjouir Nadine Kessler, directrice du football féminin à l’UEFA, Sue Campbell, son homologue au sein de la FA anglaise et Chris Bryant, le directeur du tournoi, réunis dans une loge cossue du Sir Alex Ferguson Stand, à l’occasion d’une rencontre organisée en marge du lancement des hostilités. « Nous sommes très fiers de pouvoir casser des records et de faire de cet Euro un événement iconique. C’est un symbole fort du développement du football féminin à travers toute l’Europe » , se félicitait ainsi la baronne Campbell qui voit déjà plus loin que les trois semaines à venir : « On veut qu’à l’avenir, chaque petite fille ait l’opportunité de pouvoir jouer tant à l’école qu’en club, en particulier ici, en Angleterre, où le football est encore trop souvent appelé "the men’s game". »

Lire la suite sur SoFoot.com

undefined

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles