Euro : Cristiano Ronaldo boude Coca-Cola, le groupe perd des milliards en bourse

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Agua, not Coca-Cola" : c'est avec ces quatre mots que Cristiano Ronaldo a causé des sueurs froides au géant mondial du soda. Lundi, veille de match du Portugal contre la Hongrie à l'Euro (remporté 3-0 par les Lusitaniens), la star de la Seleção das quinas s'est présenté en conférence de presse avec son entraîneur Fernando Santos. Alors que les journalistes s'apprêtaient à leur poser des questions, Cristiano Ronaldo s'est emparé de deux bouteilles de Coca placées devant lui pour les déplacer hors du champ des caméras. Un petit geste qui a beaucoup fait parler et qui a coûté cher à Coca-Cola.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cristiano Ronaldo, pas un fan des sodas

En effet, l'entreprise américaine est un sponsor officiel de l'Euro de football. Autrement dit, la marque paye très cher pour être mise en avant lors de la compétition, notamment lors des conférences de presse par le biais de petites bouteilles placées devant les joueurs. Sauf que Cristiano Ronaldo, connu pour son hygiène de vie très stricte, n'est pas fan des sodas. "Parfois, mon fils boit du Coca-Cola ou du Fanta et mange des chips et il sait que je n’aime pas ça", avait déjà fait savoir le Portugais en 2020. 

On ne sait pas si Cristiano Ronaldo a voulu envoyer un message de prévention, s'il n'a pas souhaité être personnellement associé à des sodas, ou s'il réclamait juste de l'eau pour son usage personnel à la place des sodas. Quoi qu'il en soit, le...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles