Euro féminin de hand : Le retour au sommet de l'équipe de France en trois finales

Célia Sommer
·1 min de lecture

♦ La finale des Jeux Olympiques 2016, à Rio

Elles voulaient l’or, mais elles n’ont récolté que l’argent. Pourtant, quelques mois auparavant, la possibilité d’atteindre une finale olympique paraissait utopique. En 2015, les Bleues étaient revenues, pour la cinquième fois consécutive, bredouilles d’une compétition. Mais les joueuses d’Olivier Krumbholz, rappelé au dernier moment pour succéder à Alain Portes qui avait pris sa place en 2013, ont défié tous les pronostics à Rio. Après avoir écarté l’Espagne en quarts (27-26), puis les Pays-Bas en demies (24-23), l’aventure olympique des Bleues s’est achevée par une défaite en finale, face à une solide équipe russe (19-22). Un résultat logique, après avoir été menées durant les trois quarts de la rencontre.

Les Françaises, portées par Allison Pineau, Amandine Leynaud et Alexandra Lacrabère, ont manqué d’efficacité devant les buts. Ce faible écart au tableau d’affichage, elles l’ont surtout dû à leurs deux portières, Amandine Leynaud et Laura Glauser. Malgré la défaite, elles ont décroché une première médaille d’argent pour le handball féminin français et sont entrées dans l’histoire. Nous ne le savions pas encore, mais cette finale marquait alors...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi