Euro féminin de handball : Olivier Krumbholz, une recette en or

Alexandra Lopez
·1 min de lecture

• Olivier Krumbholz le sélectionneur qui donne des ailes à l’équipe de France

Avant son arrivée en 1998, l'équipe de France féminine de handball ne donnait pas grande impression. 10es du Mondial 1997 en Allemagne et toujours dans l'attente d'une qualification aux Jeux olympiques, les Bleues n'étaient pas au rendez-vous, du moins pas encore. En janvier 1998, Olivier Krumbholz est arrivé à la tête d'une équipe en besoin de reconstruction. Une mission qui ne lui a pas fait peur. Le Lorrain, à la personnalité bien trempée, avait déjà entraîné l'ASPTT Metz, club avec lequel il a décroché 5 titres de champion de France (1989, 1990, 1993, 1994 et 1995). Sa réputation d'entraîneur "à la dure" l'a précédé, même avant son arrivée. Philippe Bana, directeur technique national de la FFHB à l'époque et devenu voici quelques jours président de la Fédération, était prévenu, "c'est un ingérable qui va vous emmerder tous les jours", lui avait-on annoncé.

A peine une année passée et les Bleues étaient déjà transformées par la baguette Krumbholz. La rigueur du sélectionneur leur a permis de décrocher une médaille en finale du Mondial 1999, ainsi que leur premier ticket pour les JO 2000. Olivier Krumbholz a su déployer les ailes de ses joueuses grâce...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi