Euro de hand: comment les Bleus comptent se relever après le fiasco

Dimanche soir, après la rencontre perdue face à la Norvège (26-28), les joueurs de l’équipe de France étaient KO. S’ils savaient cette issue possible, ils sont tout de même tombés de haut. Même les plus anciens ont eu du mal à cacher leur déception. Eux qui ont tout gagné et qui préparent désormais leur sortie de l’équipe de France. Le plus marqué hier soir semblait être Michaël Guigou qui a eu du mal à retenir ses larmes au coup de sifflet final, rejoignant le vestiaire le plus rapidement possible.

>> Euro de hand: le président de la Fédération française maintient Dinard après le fiasco

Difficile de trouver le sommeil après une telle désillusion. Dimanche soir, de retour à l’hôtel, une partie de l’effectif a quitté l’établissement quelques heures, une bouffée d’oxygène nécessaire dans la nuit de la petite ville de Trondheim. Difficile de rester enfermé dans l’établissement et de côtoyer la joie des portugais et des norvégiens qui venaient de décrocher leur ticket pour le tour principal de la compétition.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Les jeunes font amende honorable

Nouveau moment d’échange ce lundi matin. Cette fois l’ensemble du staff et des joueurs y a participé. Le temps d’une balade, tout le groupe s’est arrêté pendant un peu plus d’une heure dans un café de la ville norvégienne pour se parler et revenir sur la déroute de la veille.

S’il n’avait rien d’officiel, ce débriefing a été jugé utile. Plusieurs...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi