Euro : la Hongrie défie la France sur fond de tension avec l'Union européenne

·1 min de lecture

Bien plus qu'un match de football pour Viktor Orban. La rencontre Hongrie-France de samedi (15 heures), pour la deuxième journée de l'Euro 2020, revêt un caractère symbolique alors que les relations sont de plus en plus tendues entre le Premier ministre hongrois et les dirigeants de l'Union européenne. Atteintes à la liberté de la presse, lois jugées homophobes, discours sans nuance sur l'immigration, rapprochement avec la Russie... Les points de frictions se multiplient.

>> Abonnez-vous à notre newsletter sur l'Euro pour ne rien manquer de la compétition

"Réveiller l'identité des Hongrois"

Americo est guide touristique à Budapest depuis 20 ans. Il ne soutient pas forcément son Premier ministre, mais il comprend sa politique : "Les Hongrois ont perdu leur identité, Orban essaie de les réveiller. Quand vous dirigez la grosse entreprise qu'est l'UE, vous ne voulez pas que la petite vous résiste. C'est pour cela que l'Europe de l'Ouest n'aime pas que la Hongrie regarde aussi vers l'Est."

Membre de l'UE depuis 2004, la Hongrie reste farouchement attachée à son indépendance. L'Euro 2020 et le match contre la France sont pour elle bien plus qu'une simple rencontre de football, Viktor Orban y jouant la fierté nationale qu'il revendique. Depuis une dizaine d'années, le Premier ministre, grand fan de foot, investit énormément dans le développement de ce sport en Hongrie.

>> Écoutez Europe 1 Football Club en replay et podcast ici

Le football, un moyen d'étendre son influence...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles