Euro : ce qu’il faut retenir du match nul entre l’Angleterre et l’Ecosse

·1 min de lecture

Les sélections anglaises et écossaises se sont séparées sur un match nul (0-0) vendredi soir à Wembley devant 22.000 spectateurs dans une rencontre de l'Euro pourtant dominée par les Anglais. Alors que ces derniers pouvaient rejoindre l'Italie, la Belgique et les Pays-Bas en huitièmes de finale en cas de victoire, ils devront encore batailler pour valider leur ticket lors du prochain match face à la République tchèque mardi. Cette rencontre était la 115e entre les deux équipes, 149 ans après un match joué à Glasgow, le 30 novembre 1872, la première rencontre internationale de l'histoire. Elle s'était déjà conclue par un 0-0.

Pour les Anglais, dominer n’est pas gagner

Il tombait des cordes au coup d’envoi du match entre les Anglais et les Ecossais vendredi soir à Wembley. Et la partie a ressemblé à une sorte de douche froide pour les joueurs anglais qui ont tout tenté pour marquer un but précieux sans succès. Un but aurait pourtant pu leur permettre de rejoindre les huitièmes de finale. Mais ils ont d’abord buté sur le poteau droit écossais après une tête rageuse de leur défenseur John Stones sur corner à la 11e minute. Tout au long de la soirée, les Anglais se sont procurés des occasions, certaines étant sanctionnées de hors-jeu, notamment en première période, comme la tête de l’attaquant Harry Kane à la 28e minute.

Les Ecossais ne se sont toutefois pas contentés de défendre, se créant par exemple une très belle occasion à la 29e minute avec une demi-volée de leur défenseur S...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles