Euro : rien de mieux que de commencer par un match contre l’Allemagne !

·1 min de lecture

Les Bleus entrent en lice à l’Euro. Ils affrontent l’Allemagne à Munich ce soir. Un adversaire de taille pour commencer, il faut dire que l’équipe de France est tombée dans "le groupe de la mort", comme on dit, le plus relevé de la compétition, avec le Portugal et la Hongrie. Pour Virginie Phulpin, il n’y a rien de mieux que de commencer l’Euro par un match contre l’Allemagne. 

De toute façon on ne va pas faire les caliméros en chouinant que c’est trop injuste. Ça fait trois semaines que l’on est sur les dents, qu’on attend que ça démarre, alors autant zapper les amuse-bouches et croquer le plat de résistance tout de suite. On est champions du monde ou pas ? Puisqu’on ne cesse de répéter que la France fait peur à toute l’Europe du foot, on ne va pas transformer la phrase en "la France a peur" à quelques heures de l’entrée en lice.

Avoir un adversaire de cette qualité et avec tout le passif entre les deux équipes au fil des décennies, c’est la meilleure chose possible. Ça évite les atermoiements, il faut être compétitif directement, et puis ça permet de siffler la fin de la récré.

Olivier, Kylian, on a bien rigolé, vous vous êtes cherché des poux dans la tête ces derniers jours, et ça n’est pas bien grave, en tout cas on l’espère. Finalement chacun a dit ce qu’il avait à dire, de Giroud à Mbappé, et ça permet de crever les éventuels abcès avant que ça commence. Maintenant, en face, c’est l’Allemagne, donc on se remobilise, et c’est bien le moment de prouver que finalement, le ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles