Euro volley: génial Grebennikov, tout sauf un joueur de l'ombre

RMC Sport

"Qu’est-ce que c’était bien, mais trop court!", rigole Jenia Grebennikov dans un coin de la Sud de France Aréna de Montpellier, après le récital bleu et la victoire magistrale contre la Bulgarie (25-19, 25-21, 25-14).

Une heure et onze minutes seulement où le libéro de l’équipe de France a encore fait des kilomètres sur le terrain pour réceptionner les "missiles" bulgares et réaliser comme toujours des défenses qui font se lever le public et écœurent les adversaires.

...Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi