Euroligue : l'Asvel échoue de peu face au FC Barcelone

Youssoupha Fall a dominé dans les airs mais l'Asvel s'est inclinée. (A. Martin/L'Équipe)

Diminuée par les absences de Nando De Colo et David Lighty, l'Asvel a tenu la dragée haute au FC Barcelone mais s'est inclinée mercredi à domicile (82-75), lors de la 18e journée d'Euroligue.

Une nouvelle fois, l'Asvel s'est inclinée dans les tout derniers instants, mercredi, à domicile face au FC Barcelone (82-75) lors de la 18e journée d'Euroligue, la première de la phase retour. Ce quatrième revers continental d'affilée laisse les champions de France encalminés en fin de classement et obscurcit toujours davantage l'horizon et un Top 8 de plus en plus illusoire.

lire aussi : Le film de Asvel-Barcelone

Egalité à trois minutes de la finÀ égalité à trois minutes de la fin (73-73) après avoir offert une vraie résistance aux joueurs de Sarunas Jasikevicius, les coéquipiers de Charles Kahudi ont encore craqué dans le final, payant leurs efforts et une rotation très réduite, puisque trois joueurs manquaient à l'appel, dont deux de leurs trois meilleurs marqueurs cette saison en Euroligue, Nando De Colo, laissé au repos au coeur d'une semaine à quatre matches en huit jours, David Lighty (mollet) et Alex Tyus, en déplacement aux États-Unis pour raisons personnelles.

Dans ce contexte, la fenêtre était étroite pour espérer surprendre de nouveau, un mois après le coup d'éclat au Palau Blaugrana (75-74) une équipe catalane qui lorgnait sur la place de coleader avec le Real Madrid et Monaco.

lire aussi : Le classement

L'Asvel stérile à trois pointsMalgré tout, l'Asvel n'a jamais lâché. En difficulté dans le deuxième quart-temps (33-42 à la mi-temps), elle a même brièvement repris les commandes après la pause (45-42) à la faveur d'un 12-0 et a repris un petit pécule dans le quatrième quart-temps (71-67) après un 8-0, en profitant d'une défense barcelonaise approximative. Elle a fini par craquer en restant stérile dans les deux dernières minutes alors qu'en face, Cory Higgins (16 points) enchaînait huit points d'affilée aux lancers francs ou à mi-distance.

En panne tout le match à trois points (2/18), Antoine Diot (0/6 à 6,75 m) et ses coéquipiers devaient être parfaits en défense et dans leur capacité à trouver des solutions près du panier. Jonah Mathews (17) et Youssoupha Fall (23) ont battu leur record personnel de points, Charles Kahudi (11) a été important au soutien, le jeune ailier Zaccharie Risacher (7 points) a apporté son énergie mais l'expérience du FC Barcelone et les fléchettes d'Alex Abrines (14 points, 4/6 à trois points) ont fini par faire plier le champion de France qui a concédé une sixième défaite en neuf matches européens à domicile.

lire aussi : Tous les résultats de la 18e journée