Euroligue : L'Asvel meilleure que Milan

Euroligue : L'Asvel meilleure que Milan

L'Asvel a remporté sa première victoire de l'année (79-73), après cinq revers d'affilée en Euroligue vendredi à Milan dans un duel de mal classés.

Fin de série. Après cinq revers d'affilée en Euroligue, et quatre en 2023 en comptant la Betclic Élite, l'Asvel a retrouvé la victoire (79-73) vendredi à Milan lors de la 20e journée dans un duel de mal classés. Et ce n'est pas volé car les champions de France ont été devant l'essentiel du temps en Italie face à une équipe qui figurait parmi les favorites de la compétition mais ne cesse de s'enfoncer.

Elle s'est d'ailleurs totalement ratée dans le money-time alors qu'elle semblait avoir pris l'ascendant sur les épaules du pivot Brandon Davies, auteur d'un gros chantier (26 pts) face à Youssoupha Fall et Alex Tyus. Mais les joueurs d'Ettore Messina ont totalement sombré chez eux dans les quatre dernières minutes, enchaînant cinq lancers francs manqués (sur 8) et les balles perdues.

lire aussi : Le classement

L'Asvel, qui n'avait pas su gagner des matches ces dernières semaines en gérant mal les possessions chaudes, en a profité. Le nouvel arrivant Dee Bost (5 points, 6 passes décisives) puis Jonah Mathews (17 pts, 7 sur 11 aux tirs) ont enchaîné trois paniers à trois points pour prendre cinq unités d'avance (75-70) à l'entrée des deux dernières minutes.

Mathews a envoyé Tyus au dunk (77-73), Milan a manqué un énième tir lointain (4 sur 21) et sur le rebond long, Nicolo Melli a perdu la balle, interceptée par Bost qui envoyait Retin Obasohan sous le panier milanais terminer le travail aux lancers. « Enfin ! », soufflait Nando De Colo (13 points) au micro du diffuseur Skweek après ce premier succès européen depuis le 15 décembre. « On a eu quelques semaines très, très difficiles. Ce n'est pas un match parfait, on a raté des opportunités de creuser l'écart plus tôt, mais par rapport aux derniers matches, on est restés concentrés sur ce qu'on voulait faire en défense. »

Bien terne ces derniers temps, l'Asvel, qui n'a perdu que six ballons pour seize passes décisives, retrouve un peu le sourire avec ce succès qui lui permet de reprendre la saison dans le bon sens avant d'enchaîner trois gros rendez-vous, dimanche à l'Accor Arena de Paris face à Paris Basketball, en pleine bourre en ce moment, jeudi 26 face à Fenerbahçe et dimanche 29 face à Monaco en Betclic Elite avec l'urgence là aussi de retrouver la victoire sous peine d'être dangereusement décrochée.