Evan Fournier après France-Belgique : « Une forme de suffisance »

Evan Fournier n'est pas totalement satisfait de la prestation des Bleus face à la Belgique ce jeudi soir. (N. Luttiau/L'Équipe)

Malgré la victoire (90-71), le capitaine Evan Fournier regrettait le visage affiché par les Bleus en début de match face aux Belges ce jeudi soir.

« Après la victoire contre l'Italie mardi (100-68), vous avez eu plus de mal à démarrer face à la Belgique (succès 90-71)...
Il ne faut pas passer par quatre chemins : on était très concentrés contre l'Italie car on n'était pas satisfaits de notre match là-bas (victoire 78-77 a.p. à Bologne), on voulait gagner d'une autre façon. Ce soir (jeudi), je pense qu'il y a eu une certaine forme de suffisance. Après, on a un groupe très jeune. On n'est que quatre à avoir fait plusieurs compétitions internationales (Gobert, Fournier, Poirier et Heurtel).

lire aussi

Vincent Collet : « Nous n'avions pas la bonne attitude au départ »

Même Tim (Timothé Luwawu-Cabarrot) et Guerschon (Yabusele), qui sont très importants pour nous, ont découvert une phase finale l'an dernier. Ils n'ont jamais fait de Championnat d'Europe. La préparation est faite pour ça. Ça aurait été bien que les Belges nous enfoncent plus pour qu'on comprenne qu'on ne peut pas commencer les matches de cette façon. Le break doit nous mettre les idées à l'endroit.

« Ce qui nous attend à l'Euro, c'est très costaud. »

Quel bilan tirez-vous de ces quatre premiers matches de préparation ?
Les préparations comme ça, ce n'est pas évident, tu gagnes facilement et ce n'est pas un cadeau car ce qui nous attend à l'Euro, c'est très costaud. Les matches qui arrivent, et notamment celui face aux Tchèques (le 24 août à Bercy), ce sera une très grosse opposition. Ils sont bien en place et on les connaît (victoire 97-77 aux Jeux Olympiques l'été dernier). Ce sera un bon test pour nous avant l'Euro. »

lire aussi

Toute l'actualité du basket