Evan Fournier prêt à participer à Koh-Lanta

Maudieu, Mélanie
Sport24
Evan Fournier, joueur de basket français / Panoramic
Evan Fournier, joueur de basket français / Panoramic

LE SCAN SPORT – L’international de basket français Evan Fournier serait intéressé pour participer à la mythique émission Koh-Lanta.

Evan Fournier, basketteur français évoluant en NBA à Orlando, s’est confié à L’Equipe sur son envie de faire Koh-Lanta : «J’aime vraiment ce concept, de la compétition avec un côté social. Je regarde depuis que je suis gamin.» Même s’il n’aime pas la stratégie de certains candidats qui veulent éliminer les plus forts, il avoue : «J’adore Denis Brogniart. Si on me le propose, c’est un truc que je ferai.» L’international français adore regarder et commenter Koh-Lanta sur les réseaux sociaux lorsqu’il n’a pas match à la même heure. Au lendemain de la suspension de la NBA en raison de l’épidémie de coronavirus , Evan Fournier a demandé à ses «followers» s’ils aimeraient le voir participer à l’émission de TF1. Et les réponses sont en grande majorité positive...

En tout cas, Denis Brogniart n'y voit pas d'inconvénient, comme il l'a déclaré sur Twitter : «Je te sais fana de Koh-Lanta alors oui pourquoi pas un jour te retrouver parmi les aventuriers ! Tu serais à bloc comme sur les parquets ! Et surtout sans langue de bois !»

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Plusieurs sportifs français ont déjà participé à Koh-Lanta. En effet, lors de la saison 5 en 2010, «Le choc des héros», sept athlètes étaient opposés à sept anciens candidats. Parmi eux, on retrouvait notamment Franck Leboeuf, champion du monde de football (1998), Gwendal Peizerat, champion olympique de danse sur glace (2002), Djamel Bouras, (...) Lire la suite sur sport24.com

Coronavirus : Vertonghen agacé par le manque d’exemplarité des joueurs

Football : Des «cyber-entraînements» collectifs pour les joueurs du Bayern Munich

Max Verstappen en plein cœur de la bataille des grands prix virtuels

Coronavirus : de nouvelles directives pour les contrôles antidopage

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi