Everton - Lukaku, gros égo ou véritable star mondiale ?

Qui est le meilleur attaquant du monde ? Lionel Messi ? Cristiano Ronaldo ? Luis Suarez ? Et pourquoi pas Romelu Lukaku ? Si le nom du Belge ne revient que très rarement au moment de cette question, lui n'en a aucun doute : il fait partie du gratin des numéro 9. À 23 ans, le buteur d'Everton est en pleine forme et trône en tête du classement des meilleurs marqueurs de Premier League avec 21 réalisations. Cette saison, l'ancien joueur d'Anderlecht affole les statistiques et empilent record sur record.

"Quand je regarde Suarez, Lewandowski, Benzema et Cavani, je me demande si je peux être à leur niveau. Je vais vous le dire cash : je suis un des meilleurs attaquants de Premier League. J'en suis sûr à 100%. Est-ce que je peux être un des meilleurs du monde ? Certainement", expliquait le principal intéressé le 16 mars dernier à La Dernière Heure. Si certains ont surtout pointé du doigt le côté égocentrique du Belge, force est de constater que Lukaku fait bien partie des meilleurs buteurs actuellement dans le monde. Auteur de 21 buts en 28 rencontres de Premier League, le joueur de 23 ans est actuellement à la sixième place du Soulier d'Or européen à égalité de points avec Luis Suarez, Edin Dzeko et Edinson Cavani. Si ces récentes déclarations pouvaient ressembler à de la prétention, le natif d'Anvers les voit davantage comme de l'ambition.

"Pendant l’été, je me suis dit que même si je marquais 30 ou 40 buts par saison, je serais toujours critiqué par certaines personnes. J’ai décidé de ne plus y penser et de continuer à bosser pour ne pas stagner. Il n’y a rien de mal à avoir de l’ambition. Certaines personnes pourraient prendre ça pour de l’arrogance mais c’est simplement un but que je me suis fixé. Devenir le meilleur est mon objectif mais le chemin est encore long. Je dois prouver chaque semaine que je me rapproche des meilleurs", expliquait Lukaku en conférence de presse quelques jours avant d'offrir le nul à la Belgique contre la Grèce en éliminatoires du Mondial 2018.


Des meilleurs, le Belge semble s'en rapprocher de plus en plus même si ses débuts en Premier League n'ont vraiment pas été simples. À seulement 18 ans et deux saisons réussies en Belgique (41 buts en 98 matches avec Anderlecht), Lukaku a rejoint Chelsea où il n'a jamais réussi à s'imposer en trois saisons (2011-2014) et où il n'a jamais eu la confiance de ses différents coachs que ce soit Carlo Ancelotti, André Villas-Boas, Roberto Di Matteo, Rafael Benitez ou José Mourinho. Le Belge a finalement été prêté à West Bromwich Albion puis Everton où il a enfin trouvé l'endroit idéal pour exploser au plus haut niveau. C'est simple, depuis qu'il est chez les Toffees, l'ancien joueur des Blues affiche des statistiques dignes des plus grands buteurs au monde. Depuis qu'il est arrivé sur la Mersey, Lukaku a disputé 134 matches de Premier League pour un bilan de 64 buts et 23 passes décisives soit une moyenne d'un but toutes les 174 minutes. Des statistiques d'autant plus remarquables sachant qu'Everton n'est pas une équipe (régulière) du Top 5 de Premier League (5e en 2013-14, 11e en 2014-15, 11e en 2015-16 et 7e actuellement).

2017 pourrait bien être l'année de Lukaku. En 10 matches du championnat d'Angleterre, il a inscrit 11 buts dont un quadruplé contre Bournemouth et en a profité pour battre plusieurs records. Avec 64 buts inscrits pour Everton, le frère de Jordan Lukaku est devenu le meilleur marqueur de l'histoire des Toffees en Premier League (dans sa formule actuelle), une performance autrefois détenue par Duncan (60 buts dans le championnat d'Angleterre en 10 saisons). Dans le même temps, il est également devenu le premier joueur d'Everton à franchir le cap des 20 réalisations en une saison de Premier League et le quatrième joueur à marquer 80 buts en Premier League avant ses 24 ans, comme Michael Owen, Wayne Rooney et Robbie Fowler. Insuffisant pour prétendre faire partie des meilleurs attaquants du monde ? Il suffit donc de le comparer, au même âge, avec certains des joueurs les plus prolifiques et talentueux en Europe.

Mieux que Ronaldo au même âge

À 23 ans et 10 mois, l'international belge a inscrit 112 buts en 247 matches de première division soit un ratio de 0,45 but par rencontre. Des statistiques inférieures à celles de Lionel Messi (0,68), Luis Suarez (0,61), Robert Lewandowski (0,5) et Zlatan Ibrahimovic (0,46) mais supérieures à celles de Cristiano Ronaldo (0,39). Un bilan à mettre en perspective avec les clubs dans lesquels Lukaku a évolué depuis le début de sa carrière. Au même âge, Messi évoluait déjà au FC Barcelone, Zlatan Ibrahimovic débarquait à la Juventus, Cristiano Ronaldo brillait à Manchester United, Luis Suarez à l'Ajax Amsterdam et Lewandowski au Borussia Dortmund. Si ses statistiques sont impressionnantes actuellement, Lukaku n'est pas encore au niveau des meilleurs 9 du monde et son niveau sera toujours remis en question. Comment inverser cette tendance ? Sûrement en rejoignant un des meilleurs clubs européens dans les mois à venir.


Ça tombe bien, le joueur de 23 ans est plus que jamais sur le départ. Malgré les propositions de son club de prolonger son bail (contre un salaire record de 150.000 euros par semaine), l’avant-centre des Diables Rouges ne veut pas prolonger son actuel contrat. Lié jusqu’en juin 2019 avec les Toffees, l’actuel meilleur buteur de Premier League a critiqué devant la presse anglaise le manque d’ambition d’Everton il y a quelques semaines : "Pour pouvoir prétendre rejoindre la caste des meilleurs attaquants du monde, il faut s’exprimer sur une scène importante. En football, l’objectif principal est de gagner autant de titres que vous pouvez, aussi nous (Everton) devons essayer plus et donner un peu plus.  Comment ce club doit se développer, comment ce club doit s’améliorer, quel joueur veut-il attirer pour se donner les moyens de remporter de grands trophées."

Sauf retournement de situation, Lukaku devrait donc quitter Everton cet été et changer de dimension pour un plus huppé. Un retour à Chelsea ? Un départ à Manchester United ? Un challenge à la Juventus ? Le Belge n'a pas le droit de se tromper s'il veut vraiment entrer dans la catégorie des meilleurs attaquants du monde. 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages