Evian Championship : Brooke Henderson l'emporte sur le fil

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Henderson remporte son 12e titre sur le circuit LPGA. (STUART FRANKLIN/Getty images via afp)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Brooke Henderson remporte l'Amundi Evian Championship. La Canadienne devance Sophia Schubert d'un coup.

Une journée de dingue. Le dernier tour de l'Amundi Evian Championship a été riche en émotions. En neuf éditions, jamais la victoire n'avait été autant disputée. Les leaders ont souffert sous la pression d'une victoire en Majeur et le parcours de l'Evian Resort Golf Club a joué à fond son rôle d'arbitre. « Un dimanche dans un tournoi du Grand Chelem, tout est toujours plus compliqué, surtout sur un parcours hyper exigeant comme celui d'Évian, confirme la Suissesse Albane Valenzuela (27e). Quand on loupe des coups, c'est tout de suite plus dur. »

L'estomac était donc noué pour toutes les joueuses au départ de cette journée. Une trouille qui n'a pas épargné Brooke Henderson, fébrile dès le début de sa partie. La 10e joueuse mondiale perdait même trois coups après ses six premiers trous, laissant la porte ouverte à ses poursuivantes. « Le set-up du dernier jour est vraiment fait pour le show et pour voir des renversements de situations, souligne Sébastien Clément, caddy de Pauline Roussin-Bouchard. Certains départs ont été avancés et quelques drapeaux étaient plus jouables. »

Henderson plie mais ne rompt pas

Sophia Schubert a profité de la situation pour rejoindre le groupe de tête et mettre la pression sur Henderson. Mais la joueuse de 24 ans n'a pas craqué et un birdie au 18 lui a offert le titre. Au bout du suspense et malgré une dernière journée moyenne (71, par), Henderson s'offre avec un score total de -17 son deuxième Majeur après le PGA Championship 2016. Soulagée, l'ancienne n° 1 mondiale pouvait enlacer Britanny, sa soeur et caddy. « Le golf est vraiment une affaire de famille, dit-elle, j'ai grandi en regardant ma soeur jouer au golf et mon père est aussi mon coach. Britanny avait 9 ans quand j'ai commencé. Elle a toujours été mon idole. C'est un bonheur de l'avoir avec moi. Elle trouve toujours les mots juste pour me garder dans la bonne direction ou me remettre sur les bons rails. »

Delacour prend l'eau

Même salle autre ambiance. Quelques minutes avant le sacre d'Henderson, Perrine Delacour bouclait son séjour à Evian avec une lourde carte de 79 (+8). Très émue, après sa partie, la Française, 13e avant le dernier tour, termine finalement 54e. « J'ai vécu une journée très difficile, reconnaît-elle. Je n'ai pas touché assez de fairways et j'ai tapé dans les mauvaises zones. Je vais retenir mes trois bons premiers tours et essayer de rebondir là-dessus. » Agathe Laisne termine, elle, 69e (+3) et Pauline Roussin-Bouchard 72e (+9).

lire aussi

Toute l'actualité du golf

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles