Quand un ex-international du XV de France vient en aide à un octogénaire victime de squatteurs

Jean-Baptiste Lautier
·1 min de lecture

Les valeurs du rugby, celles notamment de solidarité, ce sont des mots. Là, ce sont des actes. Ancien rugbyman international aux 14 sélections, Grégory Lamboley a été ému par la situation de Roland. Ce retraité de 88 ans habite dans le Tarn, auprès de sa femme en Ehpad. Depuis septembre, des inconnus squattent sa maison toulousaine. Le délai de 48 heures pour signaler la violation de domicile étant passé, l’octogénaire ne peut plus récupérer son bien. Malgré les procédures d'expulsion lancées contre les squatteurs, la trêve hivernale, prolongée jusqu’au mois de juin, empêche Roland de reprendre possession des lieux.

"Il y a déjà eu des exemples de squat comme ça qui m’ont révolté, explique l’ancien joueur du Stade Toulousain. Je trouve ça tellement ahurissant qu’on puisse entrer chez quelqu’un comme ça et faire comme si de rien n’était. Je me mets à sa place. Moi aussi ça peut m’arriver. Mettre ma clef dans une serrure et finalement voir que je ne suis plus chez moi alors qu’il y a toutes mes affaires personnelles à l’intérieur, ça doit vraiment être traumatisant."

La proximité géographique l'a poussé à agir. "Ça m’a touché parce que là, c'est à Toulouse. Forcément on se sent un peu plus concerné quand ça se...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi