EXCLU : Dans les coulisses d’un Euro et de ses « petites mésaventures »…

·1 min de lecture

Il s’en ait passé des choses, dans cet Euro 2020 disputé en 2021. Le 10 Sport a recueilli quelques anecdotes croustillantes dont voici le nectar.

La boulette d’une hôtesse…

Avant d’affronter les Pays-Bas, la République Tchèque a mis plus de temps que prévu pour rejoindre Budapest. Leur avion a en effet eu 6 heures de retard ! Le motif de ce petit « contretemps » ? Une hôtesse a commis une petite boulette en se trompant de bouton au moment de fermer l’avion. Elle a appuyé sur celui des toboggans… Le temps de réparer et réarmer le système, il s’est écoulé 6 heures. Ça n’a pas empêché les Tchèques d’être à l’heure pour battre les Pays-Bas.

Facture fumante pour l’Italie !

Après trois matchs à Rome, à la maison, l’Italie s’est envolée pour Londres et l’Angleterre, afin de disputer son huitième de finale contre l’Autriche. Et à son arrivée à l’hôtel, les joueurs se sont plaints de leurs chambres car les fenêtres ne s’ouvraient pas. Au moment de quitter l’établissement, après avoir leur billet pour les quarts de finale en poche, la fédération italienne est repartie avec une facture salée d’environ 5 000 euros. Treize chambres ont dû être nettoyées à cause d’odeur de cigarettes.

Mancini rattrapé par la patrouille

Italie toujours… Le sélectionneur, Roberto Mancini, a voulu se promener autour de l’hôtel dans lequel séjournait son équipe. D’après nos sources, il aurait vite été rattrapé par la patrouille qui veillait au respect du protocole sanitaire lié au Covid…. Le patron qui se fait taper…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles