EXCLU : LFP, Mediapro… Un remboursement de commission qui se fait attendre

·1 min de lecture

Après avoir touché 500 000 euros de commission pour la signature du contrat avec Mediapro, Didier Quillot et Nathalie Boy de la Tour devaient rembourser les sommes perçues. D’après nos sources, ce n’est toujours pas le cas.

Deux ans après le couac Mediapro, l’une des plus grosses déconvenues médias du football français, la LFP fait encore parler d’elle. Au moment de signer l’accord avec Médiapro pour les droits de diffusion de la Ligue 1, plusieurs décideurs de la Ligue de Football Professionnel ont perçu des commissions. Ainsi, Didier Quillot (Directeur Général) et Nathalie Boy de la Tour (Présidente) ont touché 500 000 euros chacun, en tant qu’apporteur d’affaire. Interrogé par le journal L’Equipe après les déboires de Médiapro, Didier Quillot s’était engagé à rendre cette somme : « Me concernant, ce contrat n'allant pas à son terme, je considère normal de prendre ma part de solidarité avec le football français et je restituerai donc à la LFP le bonus que j'ai reçu à cette occasion ». Selon nos informations, à ce jour, Didier Quillot n’aurait rendu que la moitié de la somme perçue… Quant à Nathalie Boy de la Tour, qui occupe désormais des fonctions au sein du RC Lens, elle n’aurait tout simplement pas rendu un centime.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles