EXCLU - Mercato : «Si Kader Mangane a besoin de cours de maths, qu’il passe à la maison»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après les propos de Kader Mangane, coordinateur sportif du RC Strasbourg, l’entourage d’Anthony Caci a tenu à réagir. En rétablissement quelques vérités.

Après avoir choisi de lier son avenir à Mayence, Anthony Caci a confié au 10 Sport sa joie de voir sa carrière s’écrire dans un futur proche en Bundesliga, tout en regrettant de ne pas avoir pu continuer au Racing Club de Strasbourg, son club formateur : « Je voulais prolonger, rester et construire encore avec le Racing. Et j’ai vraiment tout fait pour prolonger. Ça fait maintenant 11 ans que je suis ici. Le Racing, c’est mon club… C’est celui qui m’a donné ma chance, qui m’a fait grandir en tant que joueur mais aussi en tant qu’homme. Notre histoire n’a pas de prix et l’amour que je porte au Racing, comme à ses supporters, non plus. Mais après un an et demi de discussion, quand j’ai vu qu’il n’y avait pas d’accord possible, il a fallu faire un choix ». Interrogé par les Dernières Nouvelles d’Alsace, le coordinateur sportif de Strasbourg, Kader Mangane a réagi au choix de son défenseur : « Le Racing était prêt à faire des efforts financiers énormes en triplant son salaire. Mais il m’a dit que ce n’était pas une question d’argent, sauf à lui proposer une rémunération qui l’aurait fait entrer dans le Top 4 du club. Ce n’était pas possible (…) Il a donc souhaité partir et on a stoppé les discussions. On savait depuis août qu’il ne voulait pas prolonger, mais l’été passé, nous n’avons pas reçu la moindre offre pour lui ».

« Que Strasbourg…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles