EXCLU - Mercato - OL : Aulas revoit sa copie pour Aouar !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Officieusement sur le départ, Houssem Aouar fait l’objet de grandes discussions au sein de l’OL. Peter Bosz veut le garder, alors son président propose de nouvelles conditions pour son transfert… Explication.

Le feuilleton Aouar continue. Du côté de l’OL, l’intention première est de vendre son chef d’orchestre. Tout simplement parce qu’il représente un actif intéressant sur le marché des transferts et que le club a besoin de faire entrer des sous dans les caisses. Jusqu’à présent, l’OL espérait récupérer 20 à 25 millions d’euros, au minimum. Mais avec l’arrivée de Peter Bosz, les Gones revoient leur plan.

Un tarif revu à la hausse

Fan de Houssem Aouar, Peter Bosz a fait savoir à ses dirigeants qu’il voulait vraiment conserver son joueur. Une demande transmise aux décideurs lyonnais. Et selon nos informations, l’OL aurait revu sa position pour Houssem Aouar. Le président Aulas aurait notamment fait savoir à son coach qu’il accepterait de conserver son joueur si les offres de transfert n’étaient pas à la hauteur de ses attentes. Et désormais, il n’est plus question de 20 à 25 millions d’euros mais plutôt de 30 à 35 millions d’euros. Autour de 35 millions d’euros, l’OL ne pourra clairement pas refuser un transfert et Peter Bosz se rangera, naturellement, derrière la décision du club de le vendre. Un changement qui relance donc le dossier Aouar. La possibilité de voir le Français démarrer le championnat devient de plus en plus grande. Et jusqu’au 31 août, si aucune offre ne convainc…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles