EXCLUSIF. Fabien Barthez : "Pourquoi je soutiens Michel Moulin pour l'élection à la FFF"

·1 min de lecture

Il n'a pas de rôle précis, ne sait pas s'il aura un poste, mais Fabien Barthez s'engage aux côtés de Michel Moulin et de son "collectif" déroutant (David Douillet, Max Guazzini, Christine Kelly, Bernard Squarcini, Frank Tapiro…). Deux moteurs animent le champion du monde 1998, actuellement consultant auprès des gardiens à Toulouse : l'éducation des jeunes footballeurs et l'affaire Luzenac, qui lui reste en travers de la gorge. "Je ne pars en guerre contre personne. Je suis juste là pour protéger les footballeurs, les éducateurs…", explique Fabien Barthez.

Pourquoi soutenez-vous Michel Moulin?
Parce que, comme lui, je suis un passionné. Mon très bon ami Pascal Olmeta, qui est aussi aux côtés de Michel Moulin, m'a dit qu'il fallait qu'on fasse quelque chose pour les petits. Ce mot, "les petits", a déclenché mon engagement. Il s'agit d'apporter du positif à nos enfants, d'encadrer tous ceux qui sont sur les terrains le mercredi après-midi… Michel veut que je sois le gardien de l'éducation.

Avez-vous parlé de mesures concrètes?
Déjà, il faut que je me présente : je ne suis pas du tout dans la politique ou le business. Je parle football pur, et c'est ce que j'ai fait avec Michel. Je viens d'un petit village de l'Ariège [Lavelanet] et je suis issu du monde amateur, sans lequel le football pro n'existe pas. Pourquoi fait-on du foot? Parce que c'est un jeu. Et à travers ce jeu, on rejoint la notion d'éducation. J'insiste là-dessus parce que c'est ce que j'ai retrouvé au très haut ni...


Lire la suite sur LeJDD