EXCLUSIF. Platini, Zidane, Mbappé : dans les secrets des bleus

·1 min de lecture

Porte-parole de l'équipe de France de football entre 1983 et 2004 puis de 2010 à 2018, Philippe Tournon a vécu sept Coupes du monde au côté des bleus, dont deux victorieuses. Il a côtoyé Platini et Zidane, a assisté à l'éclosion de Mbappé ou à la non-sélection d'Eric Cantona côté coulisses. Il déroule trente ans de souvenirs dans un livre, La vie en bleu, à paraître le 6 janvier. Le JDD en dévoile les bonnes feuilles en exclusivité.

Tensions dans les coulisses

"Mexique 1986, c'est la première Coupe du monde que je vais vivre au cœur de l'équipe de France. Je suis attentif à tout et je prends beaucoup de notes sur un grand cahier rouge, dans lequel je me suis évidemment replongé. Petite séquence nostalgie avec mille et une images qui remontent à la surface…

Au moment de l'attribution définitive des numéros pour toute la durée de la compétition, voici Fernandez qui réclame le 6, convoité aussi par Bossis. Recadrage et arbitrage du capitaine Platini : "Luis, tu attendras! C'est ta première Coupe du monde, Max, c'est sa troisième. C'est lui qui aura le 6!" Voilà comment Fernandez s'est retrouvé avec le numéro 9, habituellement réservé aux attaquants de pointe. Platini n'a jamais eu sa langue dans sa poche. En témoigne cette repartie lors d'un petit match d'entraînement. Tigana, qui venait de lui faire remarquer qu'il ne revenait pas beaucoup défendre, eut droit à cette réplique sans appel : "Quand je ne marquerai plus, je viendrai défendre!"

"

Jeannot a quitté l'hôtel, il ne veut p...


Lire la suite sur LeJDD