EXCLUSIF. Vincent Labrune : "Profitons de la crise pour réinventer le modèle du foot français"

·1 min de lecture

 

Elu il y a deux mois à la tête de la Ligue de football professionnel (LFP), Vincent Labrune fait face à une crise d'une violence inédite. Au marasme économique lié à la crise sanitaire s'est ajouté le coup de massue du nouveau diffuseur Mediapro, qui ne paie plus ses échéances et a lancé une procédure de conciliation auprès du tribunal de commerce de Nanterre.

À peine nommé, vous affrontez les défauts de paiement de Mediapro. Vous y attendiez-vous?
En me présentant à la présidence de la Ligue, je connaissais le contexte général et les risques associés. Et je suis prêt à les affronter. Je savais qu'un tel séisme n'était pas à écarter et qu'une renégociation de ces droits télé était à prévoir. Nous échangeons de façon constructive avec le conciliateur afin de trouver une solution acceptable pour chacune des parties dans le délai le plus court possible. Car du temps, en l'état, nous n'en avons pas.

Mediapro demande de renégocier les accords préétablis dans l'appel d'offres…
J'attends d'eux qu'ils respectent leur engagement et qu'au minimum ils fassent preuve de responsabilité dans le dénouement de la crise qui nous oppose.

"

Il n'est pas acceptable d'être champion du monde dans le sport le plus pratiqué en France et de ne pas être une ligue motrice à l'échelon mondial

"

Le football professionnel français est-il au bord du précipice?
Nous vivons une crise sanitaire, sociale, économique et identitaire. Tout l'écosystème du sport vacille. C'est la première fois que nous connaissons ...


Lire la suite sur LeJDD