Comment expliquer cette avalanche de blessures en Europe ?

SO FOOT
·1 min de lecture

"On va tuer les joueurs. À chaque match, on perd un joueur en ce moment. Si on continue comme ça, il n'y aura plus de joueurs disponibles", prévenait Thomas Tuchel fin octobre. Et l'entraîneur parisien a de quoi, vu le taux de remplissage de son infirmerie. À l'étranger, cette colère est largement partagée, notamment par Pep Guardiola ou Jürgen Klopp côté bancs, ou Toni Kroos et Thiago Silva côté terrain, pour ne citer qu'eux. "On perd des joueurs infectés par la Covid-19, ou d'autres qui se blessent parce qu'on fait beaucoup de matchs. Nous ne sommes pas des machines", pestait l'ancien défenseur parisien à son arrivée en sélection il y a quelques jours. D'après le site spécialisé PremierInjuries, les blessures musculaires étaient en hausse de 42% en Premier League lors des cinq premières semaines de compétition. De manière générale, le… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com