Exploit de l'Argentine qui s'impose pour la première fois en Nouvelle-Zélande

Les Pumas peuvent exulter après avoir fait tomber les All Blacks, samedi à Christchurch dans le cadre du Rugby Championship. (H. Peters/AFP)

Victorieux des All Blacks en Nouvelle-Zélande (25-18), les Pumas, sous le capitanat de leur talonneur Julian Montoya, signent une performance historique lors de la troisième journée du Rugby Championship.

Après avoir battu les Australiens (48-17), il y a quinze jours, les Pumas ont donc confirmé leur remontée en puissance en l'emportant pour la première fois sur le sol néo-zélandais (18-25), samedi, lors de la troisième journée du Rugby Championship. Succès historique, donc, pour l'Argentine du capitaine et talonneur Julian Montoya sur la pelouse du stade d'Addington, à Christchurch.

Dans ce petit écrin d'ordinaire réservé aux treizistes, les Pumas ont bien profité - grâce au pied précis de leur ailier Emiliano Boffelli, auteur de six buts - de l'indiscipline crasse des All Blacks (neuf pénalités contre eux en première période) pour coller au score. En effet, à la pause, ils n'étaient pas distancés (15-12) malgré les deux essais inscrits par les All Blacks (Taukei'ako en force à la 11e, Clarke en débordement à la 32e).

lire aussi

Le film du match

En seconde période, profitant d'un ballon aérien mal négocié par le pack kiwi, le tonique flanker argentin Gonzalez Samso fila seul à l'essai, mystifiant trois adversaires avant de marquer en coin un essai (47e) transformé par l'impeccable Boffelli.

Toujours autant sanctionnés au sol, les All Blacks furent irrémédiablement distancés (18-25) en nourrissant leur adversaire, l'ancien sociétaire du Racing 92 totalisant ainsi vingt points au pied. Devant 18 000 spectateurs atterrés, l'exploit était donc à portée des Pumas, considérant d'un côté l'indigence du jeu néo-zélandais et de l'autre la solidité mentale des Argentins, leur légendaire « grinta ».

2

L'Argentine compte désormais deux victoires face à la Nouvelle-Zélande, après celle remportée en Australie dans le cadre du Tri Nations en novembre 2020 (25-15). Les All Blacks ont remporté 31 de leurs confrontations officielles, pour un match nul (21-21) à Buenos Aires en novembre 1985.

Troisième défaite d'affilée des All Blacks à domicile

Quelques assauts désordonnés ne permirent pas aux Néo-Zélandais du capitaine Sam Cane de renverser le cours d'un test-match qui ne leur fut jamais favorable. Cet échec constitue la troisième défaite consécutive des All Blacks sur leur sol, une série elle aussi « historique » qui témoigne de la profonde crise qu'ils traversent depuis juin dernier et la visite de l'Irlande.

Cette défaite devrait replonger le rugby néo-zélandais dans un océan de critiques, malgré un succès en Afrique du Sud (23-35) il y a quinze jours. Les deux équipes se retrouveront à Hamilton, dans la province de Waikato, samedi prochain.

lire aussi

Rugby Championship : calendrier, résultats et classement