Exploit de Toulouse à Bordeaux-Bègles en clôture de la première journée de Top 14

Auteur d'un essai de prestidigitateur, l'ouvreur international Romain Ntamack a été l'un des principaux artisans du succès toulousain sur la pelouse de Chaban-Delmas, dimanche soir. (S. Mantey/L'Équipe)

Dimanche soir à Chaban-Delmas, le Stade Toulousain l'a emporté sur l'UBB (25-26) au terme de la première journée du Top 14, dimanche. Les Bordelais récupèrent un bonus défensif.

Le match : 25-26

Choc au sommet, là aussi, après un La Rochelle-Montpellier plutôt décevant sur le plan du jeu la veille, cet affrontement en voisins ennemis a tenu, dimanche soir à Chaban-Delmas à guichets fermés le public (33 000 spectateurs) en haleine. Jusqu'au bout, l'issue fut incertaine, les débats très engagés et quelques éclairs de génie, signés Holmes et Tambwe côté girondin, Roumat et Ntamack pour les Toulousains, donnèrent du relief à ce beau match de clôture de la première journée.

Après avoir payé de deux pénalités signées Thomas Ramos (4e, 15e) son entame atone de match, l'UBB a pu réagir de belle manière, en envoyant beaucoup de jeu, en particulier des passes millimétrées dans le bon timing, balayant les Toulousains en onze minutes, le temps d'inscrire trois magnifiques essais. Le premier par Rémi Lamerat en bout d'aile, bousculant les trois derniers défenseurs (23e). Puis ce fut l'instant Tambwe, ce fulgurant ailier sud-africain d'origine congolaise qui planta pour ses débuts un doublé à pleine vitesse (28e, 34e).

lire aussi

Le film de Bordeaux-Bègles - Toulouse

Submergés et menés 22-9, les Toulousains continuèrent à subir cette rencontre sans parvenir à contrôler leurs possessions en conquête et développer leur jeu de mouvement. Incapables jusque-là d'inscrire le moindre essai, ils finirent par se lâcher complètement et de façon très spectaculaire : cadrage-débordement et chistera d'Alexandre Roumat pour décaler Matthis Lebel (56e), puis exploit de Romain Ntamack effaçant cinq défenseurs dans un mouchoir de poche (60e). Avec ces deux essais éclair, Toulouse prit alors la tête au score (23-23), écart qui resta en l'état après un échange de buts (Matthieu Jalibert à la 62e, Melvyn Jaminet à la 67e).

lire aussi

Le classement du Top 14

Dans une fin de match incertaine et haletante, les Girondins eurent à trois reprises l'occasion de l'emporter, Matthieu Jalibert (70e, 75e) et Maxime Lucu (78e) manquant les poteaux alors que les Toulousains évoluaient à quatorze à la suite du carton rouge récolté par le flanker Alban Placines pour un coup porté au visage du Bordelais Antoine Miquel, geste inconsidéré qui aurait pu coûter aux Toulousains, pugnaces et réactifs, une victoire qu'ils avaient su construire pendant une demi-heure en seconde période.

3

Le nombre de buts de pénalité manqués par les Bordelais (Jalibert deux fois, Lucu) dans les dix dernières minutes.

Le joueur : Tambwe lancé comme une fusée

Pour ses débuts en Top 14, l'athlétique ailier congolais (24 ans, 1,86 m) a confirmé qu'il était bien un authentique chasseur d'essai remarqué en Super Rugby et en Currie Cup avec les Natal Sharks et les Blue Bulls. Particulièrement véloce, il a marqué deux fois face à Toulouse. En captant au rebond un coup de pied à suivre de Romain Buros avant d'éliminer trois Toulousains d'un crochet (28e), puis en inscrivant le second (34e) d'une accélération sidérante plein champ. L'arbitre, après analyse vidéo, lui refusa un triplé (65e) pour en-avant.

lire aussi

Les résultats de la 1re journée