Expulsé d’Australie, Novak Djokovic est arrivé à Dubaï

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
REUTERS/Abdel Hadi Ramahi
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Novak Djokovic est arrivé à Dubaï au petit matin après avoir été expulsé d’Australie à l’issue d’un feuilleton chaotique.

Le feuilleton est définitivement terminé. Novak Djokovic , expulsé d’Australie, est arrivé lundi au petit matin, heure locale, à Dubaï. Le joueur de tennis serbe avait été vu dimanche, quittant Melbourne après l’annulation de son visa par les autorités . Le numéro 1 mondial était arrivé dans le pays afin de participer à l’Open d’Australie et, non vacciné, avait bénéficié d’une exemption médicale. Mais les documents fournis ont été jugés non conformes et si la justice a dans un premier temps choisi de relâcher le joueur après plusieurs jours en centre de rétention, le ministre de l’Immigration avait annoncé malgré tout l'annulation de son visa quelques jours plus tard.

Ce dernier, Alex Hawke, est intervenu durant l’audience samedi, assurant que la présence du champion pouvait encourager «le sentiment anti-vaccination» et était «susceptible de représenter un risque sanitaire» en pleine augmentation des contaminations au variant Omicron. «La politique ferme de protection des frontières de l’Australie nous a maintenus en sécurité pendant la pandémie», s’est félicité Alex Hawke dans un communiqué. «Les Australiens ont fait de grands sacrifices pour en arriver là et le gouvernement Morrison est fermement décidé à protéger cette position», a-t-il ajouté. Le pays a été l’un ayant les mesures les plus strictes depuis le début de la pandémie. De nombreux confinements ont été imposés et les frontières sont restées fermées, empêchant les habitants de se déplacer et laissant des familles séparées durant des mois.

"Je suis extrêmement déçu"

Suite à cette décision, le président serbe Aleksandar Vucic n’a pas mâché ses mots pour critiquer les dirigeants australiens : «Ils se sont humiliés eux-mêmes, Djokovic peut revenir dans son(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles