Extrême - Rétro - Rétro 2020 : les records de l'année sur la planète sports extrêmes, plus ou moins insolites

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Tout au long de l'année, traileurs, apnéistes, surfeurs ou grimpeurs ont repoussé les limites de leurs sports. Retour sur les records du monde de la planète extrême, plus ou moins insolites.

John Kelly et ses 130 heures de trail et vélo
311 km et 26 800 m de dénivelé positif de trail et près de 630 km de vélo. Le tout en 130h43, un record. Le vainqueur de la Barkley, John Kelly, a enchaîné les trois traces mythiques du « fell running » britannique, baptisé « The Grand Round », début septembre.

Debout sur une montgolfière à plus de 1000m d'altitude
Fin février, à Châtellerault, la famille Ouvrard a réalisé un nouveau record du monde : le fils Rémi a volé à plus de 1 000 mètres d'altitude, debout sur une montgolfière. Installé sur une plateforme d'un mètre carré et attaché via un harnais à la montgolfière pilotée par son père Jean-Daniel, Rémi Ouvrard semblait bien serein dans le ciel de la Vienne et a même trinqué au champagne.

Record du monde de vitesse en escalade
Elle est la deuxième femme seulement à passer sous la barre des 7 secondes sur ce mur de 15 mètres. En signant mi-novembre un chrono de 6,964 secondes dans l'épreuve de vitesse aux Championnats d'Europe d'escalade, la Russe Iuliia Kaplina est devenue la nouvelle détentrice du record du monde.

Pluie de record dans le trail running
Privés de compétitions cette année, les traileurs ont quand même performé sur les sentiers, aux quatre coins du monde. Cet été, le nombre de défis FKT (fastest known time, le meilleur temps connu sur un parcours) a explosé. Des hommes et des femmes, face au chrono et leurs limites.

Parmi les plus emblématiques de l'année, des défis ratés (Xavier Thévenard sur le GR20 en Corse, Pau Capell sur le parcours de l'UTMB ou Courtney Dauwalter sur le Colorado Trail) et bien d'autres réussis (Grégoire Curmer, Baptiste Robin et Martin Kern sur le GR 5 ; Erik Clavery sur le GR 10 ; Anne-Lise Rousset sur la traversée des Aravis ou encore le leader de l'équipe nationale allemande de ski-alpinisme Anton Palzer en skyrunning sur la traversée technique de trois sommets du massif Watzmann).

Record de la Backyard avec 502 km
En réalisant 75 tours, soit plus de 502 km, le Belge Karel Sabbe a été le « dernier debout » sur la Big Dog's Backyard Ultra, une course à élimination issue de l'imagination délirante de Laz, fondateur de la Barkley. L'événement s'est déroulé simultanément dans 21 pays fin octobre.

lire aussi
Les Tarahumaras, « pieds légers » du désert mexicain, sortent du mythe

La plongée à -112 m d'Arnaud Jérald
Mi-septembre, Arnaud Jérald a plongé à 112 mètres de profondeur, en poids constant bi-palmes, lors de la Coupe d'Europe, en Grèce. Le Français a ainsi signé un nouveau record du monde, venant à bout d'une longue quête, « une victoire contre le sort », nous a-t-il expliqué. Deux mois et demi plus tard, le Russe Alexey Molchano, légende de l'apnée, a battu la marque de Jerald, plongeant à - 113 mètres.

Les records de vitesse d'Antoine Albeau
Malgré ses 25 titres de champion du monde de windsurf, Antoine Albeau n'est pas rassasié. Le Français de 48 ans a battu en juillet dernier deux records : celui du mille nautique (1,852 km, avec une vitesse moyenne de 43,04 noeuds, soit 79,71 km/h, en planche à voile) et celui de la même distance en windfoil (une marque à 30,76 noeuds en moyenne, soit 56,96 km/h). Albeau a même lancé en décembre un nouveau projet : battre le record du monde de vitesse absolue à la voile, grâce à la création d'une planche « révolutionnaire ».

Le défi du dénivelé positif en 24 heures
Une journée entière sur le même parcours, pentu bien sûr. Fin août, l'ultra-traileur Patrick Bohard a battu le record du monde du dénivelé positif en 24 heures, grâce à une performance à 17 130 mètres. Sa marque n'a pas duré très longtemps puisque huit jours plus tard, Aurélien Dunand-Pallaz s'est attaqué au défi. Bilan : 17 218,2 m, nouvelle marque de référence, avec une distance de 139 km.

Fin septembre, la Française Élise Delannoy a établi le premier record féminin connu. Avec 16 572 m, la jeune femme a réalisé la 4e meilleure performance mondiale de tous les temps derrière trois hommes.

100 miles sur tapis roulant
Pendant le confinement, les défis loufoques ou les sorties de running dans son petit jardin ou chez soi ont fleuri partout dans le monde. Parmi eux, le spécialiste des ultra-marathons Zach Bitter, a battu un record du monde original : celui du 100 miles (environ 160 km) sur tapis roulant en 12 h9'15''. En août 2019, l'Américain établissait déjà le premier record mondial des 100 miles (environ 160 km), cette fois sur piste, en signant un chrono de 11h19'13''.