La Fédé de cyclisme veut que la pratique du vélo soit réautorisée dès le 11 mai

RMC Sport

Les mots sont forts. Dans un communiqué publié ce samedi, la Fédération française de cyclisme appelle les autorités à réautoriser la pratique du vélo à titre amateur à partir du 11 mai, la date annoncée pour la fin du confinement, et estime qu'un non-retour de l'activité cycliste "constituerait une véritable discrimination vis-à-vis de (son) sport".

"Impensable" que la pratique du vélo ne soit pas autorisée

"Il serait impensable que les restrictions de pratique individuelle du cyclisme puissent perdurer au-delà de cette date, à l’heure où de plus en plus de voix, comme celle de l’OMS, s’élèvent pour souligner les bienfaits de la pratique du vélo sur la santé publique", insiste la FFC, qui estime que "le vélo présente une opportunité sans précédent de transformer en profondeur et de manière pérenne la mobilité dans notre pays".

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Alors que la question de pouvoir faire ou non du vélo avait fait débat au début du confinement, la FFC s'était montrée très claire dans un communiqué publié le 19 mars dernier et relayé par le ministère des Sports. "La pratique du sport cycliste communément admise, n'entre pas dans les conditions prévues au décret et constitue donc une infraction susceptible de verbalisation", avait-elle indiqué.

Un plan en préparation

Un peu plus d'un mois plus tard, l'instance présidée par Michel Callot explique qu'elle prépare un plan pour "démontrer clairement qu’avec des gestes barrières...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi