La Fédération canadienne souhaite « des améliorations tangibles » au Qatar

La fédération canadienne veut « s'assurer que ces réformes conduisent à des améliorations tangibles » pour les droits des travailleurs et des minorités. (F. Faugère/L'Équipe)

La Fédération canadienne de football s'est jointe vendredi à la campagne prônant davantage de droits pour les travailleurs et la communauté LGBT au Qatar, alors que la Coupe du monde débute dans un peu plus de trois semaines (20 novembre - 18 décembre).

La Fédération canadienne de football a participé vendredi à la campagne réclamant davantage de droits pour les travailleurs et la communauté LGBT au Qatar, alors que le pays s'apprête à héberger la Coupe du monde dans un peu plus de trois semaines (20 novembre-18 décembre). « Canada Soccer soutient la poursuite continue de nouveaux progrès concernant les droits des travailleurs et l'inclusion », a déclaré l'organisation dans un communiqué.

Bien qu'elle reconnaisse que des avancées ont été réalisées, la fédération veut « s'assurer que ces réformes conduisent à des améliorations tangibles », allant au-delà de la compétition.

Cette semaine, alors que la vague de critiques dénonçant l'organisation du Mondial au Qatar a continué, l'émir du pays, Sheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, a déploré « les doubles standards » dans les reproches formulés contre la monarchie du Golfe.


lire aussi

L'émir du Qatar pointe une campagne de critiques « sans précédent » contre son pays avant la Coupe du monde

L'Australie est devenue jeudi la première formation qualifiée pour la compétition à critiquer ouvertement le Qatar pour le non-respect des droits humains observé en amont de la Coupe du monde.


lire aussi

L'équipe d'Australie critique les « souffrances » liées à l'organisation de la Coupe du monde au Qatar