La Fédération zambienne ouvre une enquête sur des abus sexuels en sélection féminine

La fédération zambienne a ouvert une enquête. (E. Garnier/L'Équipe)

La Fédération zambienne (FAZ) a annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête sur des abus sexuels présumés sur des joueuses de l'équipe nationale féminine.

Après des dénonciations relayées sur les réseaux sociaux, la Fédération zambienne (FAZ) a ouvert une enquête sur des abus sexuels présumés au sein de l'équipe nationale féminine. Selon ces accusations, des joueuses auraient été sélectionnées contre des faveurs sexuelles accordées à certains responsables de la FAZ dont les noms n'ont pas été mentionnés.

Adrian Kashala, le secrétaire général de la Fédération

« Nous n'avons reçu aucune plainte officielle concernant ces accusations mais nous les prenons très au sérieux. »

« Nous n'avons reçu aucune plainte officielle concernant ces accusations mais nous les prenons très au sérieux et une enquête a été ouverte, a déclaré Adrian Kashala, le secrétaire général de la Fédération, dans un communiqué. Nous allons collaborer avec la police et d'autres parties prenantes sur cette affaire. »

La Zambie fait partie des pays africains qualifiés à la Coupe du monde 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande (10 juillet - 20 août), avec l'Afrique du Sud, le Maroc et le Nigeria. Il s'agira de la première participation du pays.

lire aussi

Calendrier et résultats des qualifications à la Coupe du monde 2023