Les féminines de l'OL championnes de France après leur victoire sur le PSG

L'OL féminin a remporté son 15e titre de champion de France après sa victoire 1-0 contre le PSG, dimanche, lors de la 21e journée de D1 Arkema. Les Lyonnaises reprennent leur titre à celles qui avaient mis fin à leur hégémonie il y a un an.

Le match : 0-1

Sur la pelouse de leurs rivales parisiennes, les Lyonnaises sont redevenues championnes de France, un titre qui leur avait échappé la saison passée pour la première fois en quinze ans. À une journée du terme de la saison en D1, il fallait à l'OL ne pas perdre sur la pelouse du PSG pour officialiser son quinzième titre.

lire aussi

Le film du match

Les partenaires d'Ada Hegerberg ont mis tout de suite la pression sur les Parisiennes. Sur une superbe ouverture de Selma Bacha, Catarina Macario est venue tromper Charlotte Voll, d'un plat du pied du droit, petit filet opposé (3e). Malgré leur envie, les Parisiennes n'ont pas réussi à trouver la faille pour relancer le suspense.

À la 62e, Sakina Karchaoui a bien cru égaliser, mais son lob s'est écrasé sur la barre. Après avoir résisté à la pression, les Lyonnaises auraient pu tuer le match en fin de rencontre. Alors qu'Eugénie Le Sommer avait fait tout le travail sur le côté droit de la surface, la jeune Melvine Malard s'est complètement ratée seule au point de penalty (84e). Quelques instants avant, elle avait déjà trouvé le poteau (80e). Finalement le score, suffisant pour que les Rhodaniennes fêtent leur titre sur la pelouse de Jean-Bouin, n'a plus évolué.

La joueuse : Catarina Macario

Elle ne pouvait rêver meilleur début de carrière professionnelle. Arrivée à Lyon l'été dernier, après un cursus universitaire à l'université de Stanford, l'Américaine a offert à l'OL féminin son 15e titre de champion en ouvrant le score dès la 3e minute.

Positionnée en numéro 10 par Sonia Bompastor, la joueuse de 22 ans a souvent déjoué la défense parisienne. Par sa science du placement, elle a souvent été trouvée par ses partenaires. Déjà buteuse en finale de la Ligue des champions, elle remonte à la deuxième place du classement des buteuses.

Le fait marquant : la blessure de Marie-Antoinette Katoto

Fraîchement élue meilleure joueuse de D1 Arkema, Marie-Antoinette Katoto n'a pas réussi à contrecarrer la défense lyonnaise. Hormis quelques occasions en milieu de première période, la Parisienne n'a pas réussi à se mettre en évidence. En plus du sacre des Lyonnaises sur sa pelouse, le PSG a vu sa joueuse, touchée à l'adducteur et remplacée par Jordyn Huitema par précaution, sortir sur blessure à la 77e minute. A priori pas d'inquiétude à la veille de l'annonce par Corinne Diacre de sa liste pour l'Euro 2022, qui débutera le 6 juillet prochain en Angleterre.

lire aussi

Le classement de D1 Arkema

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles