F1 2022 : Le point sur la durée des contrats pilotes

Quand le reste du plateau des pilotes est sous contrat, au max jusqu’en 2025, Max Verstappen a lui un bail signé jusqu’en 2028 chez Red Bull. Privilège logique pour un champion du monde en titre.
Quand le reste du plateau des pilotes est sous contrat, au max jusqu’en 2025, Max Verstappen a lui un bail signé jusqu’en 2028 chez Red Bull. Privilège logique pour un champion du monde en titre.

La signature de Sergio Perez jusqu’en 2024 acte un alignement des contrats pilotes pour les trois meilleurs équipes du paddock F1 : Red Bull, Ferrari et Mercedes, au moins jusqu’en 2024. La confirmation de la prolongation du contrat de Perez (que nous avons financièrement détaillé), pour deux ans, au lieu de 1+1 comme auparavant, s’aligne ainsi sur les leaders de la discipline qui dispose tous de contrat à long terme. L’occasion pour Sportune et son partenaire le Business Book GP de faire le point sur la durée des contrats :

Red Bull

Perez sécurisé jusqu’en 2024, quant à Max Verstappen, au lendemain de son premier titre mondial, il a signé une prolongation de contrat à long terme, qui le maintiendra chez Red Bull jusqu’en 2028.

Ferrari, Mercedes

Charles Leclerc et Carlos Sainz sont chez Ferrari jusqu’en 2024, le contrat Mercedes de Lewis Hamilton court jusqu’à fin 2023, tandis que George Russell a rejoint cette année l’équipe, contre un contrat de deux ans (2022 et 2023).

McLaren

McLaren a recruté Daniel Ricciardo jusqu’à fin 2023 et Lando Norris a été prolongé jusqu’en 2025. Toutefois, la situation du pilote australien est compliquée et une clause de performance pourrait le libérer, à la fin 2022.

Aston Martin et Alpine

Sébastian Vettel dispose d’une option pour 2023, mais son contrat se termine en 2022, avec Aston Martin, tandis que son équipier, Lance Stroll dispose d’un contrat renouvelé année après année. Côté Alpine, Esteban Ocon a été prolongé jusqu’en 2024, tandis que son équipier, le double champion du monde Fernando Alonso est en fin de contrat et discute d’une extension pour l’exercice 2023.

Alfa Romeo et Alpha Tauri

Valterri Bottas ayant signé jusqu’en 2023 avec une option jusqu’en 2025, c’est du côté de Guanyu Zhou, qui a un contrat uniquement pour 2022 (avec option jusqu’en 2024, sous conditions), que Afla Romeo va se concentrer. Le pilote chinois doit permettre de signer des partenaires à hauteur de 27 millions d’euros, pour continuer l’aventure. Chez Alpha Tauri, Pierre Gasly a un contrat jusqu’en 2023, tandis que son jeune équipier Yuki Tsunoda dispose d’une option pour deux saisons supplémentaires, soit jusqu’en 2024.

Williams et Haas

Alex Albon a un contrat de trois ans, mais en 1+1+1 en fonction d’un apport économique de 16 millions d’euros auprès de Williams en 2023 et celui de Nicholas Latifi se termine en 2022. Il doit le renégocier dans les prochains mois. Tandis que côté Haas, Kevin Magnussen a signé un contrat 2022 et 2023, avec une option pour 2024. Mick Schumacher dispose d’un contrat Ferrari jusqu’en 2024 et doit renégocier son accord avec Haas, pour prolonger l’aventure au-delà de 2022.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles