F1 - Accrochage Hamilton-Verstappen : Mercedes et Red Bull convoquées en Hongrie

·1 min de lecture

À la suite de l'accident du premier tour à Silverstone entre Lewis Hamilton et Max Verstappen le 18 juillet, Mercedes et Red Bull, à la demande de l'écurie autrichienne, seront auditionnées jeudi prochain par les commissaires de la FIA en Hongrie. Sanctionné d'une pénalité de dix secondes après avoir été jugé responsable de l'accident avec Max Verstappen lors du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne il y a deux semaines, Lewis Hamilton, finalement vainqueur de la course alors que son rival néerlandais a été contraint à l'abandon, pourrait-il recevoir une sanction plus lourde ? Red Bull a en tout cas demandé à ce que l'incident soit à nouveau étudié par les commissaires de la FIA, et la Fédération a indiqué mardi que l'écurie autrichienne et Mercedes seront à nouveau auditionnées jeudi en Hongrie par visioconférence. Selon le Code Sportif de la FIA, les compétiteurs ont 14 jours pour demander une révision d'une décision des commissaires de course, à la condition qu'un « nouvel élément significatif et pertinent soit découvert, qui n'était pas connu des différentes parties au moment de la décision. » Red Bull affirme que la sanction infligée au pilote britannique est insuffisante au regard de la gravité potentielle de l'accident et qu'elle doit être réexaminée. L'équipe autrichienne a aussi chiffré à 1,8 million de dollars les dégâts subis par la monoplace de Verstappen. lire aussi Hamilton-Verstappen : une rivalité crescendo depuis 2018

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles