La F1 adopte des mesures pour lutter contre le coronavirus

Emmanuel Touzot
motorsport.com

La Formule 1 essaie tant bien que mal de sauver son début de saison 2020 face à la menace grandissante que constitue le coronavirus Covid-19. Malgré une quarantaine décrétée dans toute l'Italie ce lundi, les acteurs transalpins de la discipline seront présents en Australie puis à Bahreïn pour les deux premières courses de l'année, ce qui n'est pas sans créer quelques inquiétudes dans le paddock.

Le calendrier de la F1 a déjà subi des modifications liées à l'épidémie, puisque le Grand Prix de Chine a pour le moment été reporté à une date inconnue, tandis que celui de Bahreïn sera disputé sur un circuit de Sakhir dépourvu de spectateurs, après que la décision a été prise de l'organiser à huis clos. La course inaugurale de Hanoï est toujours mise en doute, et rien n'a été annoncé pour le retour en Europe, qui se fait dans près de deux mois.

Mais pour les Grands Prix d'Australie et de Bahreïn, lors desquels de nombreuses personnes seront potentiellement exposées au virus, la F1 a adopté une série de mesures qui ont été annoncées, dans le but de réduire les risques de contagion. Parmi celles-ci, on trouve notamment la création de zones de quarantaine spécifiques sur les circuits, et plusieurs dispositions permettant d'éviter une propagation incontrôlée de la maladie, et de prendre en charge avec efficacité les cas suspects.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire aussi :

Ferrari va courir à Melbourne pour "donner le sourire aux gens"

"Compte tenu de la nature fluide du virus, la F1 continuera à adopter une approche scientifique face à la situation et agira sur les conseils quotidiens des autorités officielles de santé, et sur les conseils et les mesures que chaque promoteur qui l'accueille pourrait décider", a expliqué la discipline dans un communiqué officiel.

"La F1 a elle-même instauré plusieurs mesures basées sur les conseils de [l'organisme officiel de santé britannique] Public Health England, dont la suspension des voyages qui ne sont pas essentiels. Des équipes dédiées et composées d'experts seront déployées dans les aéroports, aux points de transit et sur les circuits afin de protéger le personnel, et se concentreront sur le diagnostic, la gestion et l'extraction de cas suspectés. Des zones de quarantaine spécifiques seront installées par les promoteurs pour tous les cas suspectés."

Les conduites adoptées à Melbourne ne sont pas plus spécifiées, contrairement à Bahreïn, où les mesures gouvernementales obligeront les participants au Grand Prix à se soumettre à des dépistages sur le site. Le circuit sera également nettoyé de manière plus étendue qu'à l'accoutumée, et le paddock sera pourvu de points de nettoyage des mains plus nombreux afin de limiter la contagion. La F1 rappelle que "la sécurité [des] employés est en tout cas prioritaire".

À lire aussi